[Zur Navigation]

22.05.2012

Dialogue avec le mouvement Touareg pour la paix en Azawad

Communiqué de presse de François Alfonsi

Le député européen de Corse, François Alfonsi, s'est félicité qu'une amorce de dialogue entre des officiels maliens et des représentants du mouvement Touareg a pu avoir lieu au sein du Parlement européen.

Le 22 mai dans le cadre d'une conférence au Parlement européen de Strasbourg, le député Corse a invité des représentants du mouvement Touareg afin de mieux comprendre la situation de ce peuple et leur revendications en Azawad.

La délégation Touareg était composée de M. Hamma Ag Mahmoud, ancien ministre Touareg du gouvernement malien, Mme Zakiyatou Oualett Halatine, ancienne ministre Touareg du gouvernement malien et ancienne fonctionnaire à l'ONU, ainsi que de deux porte-parole du MNLA (Mouvement National de Libération de l'Azawad), M. Mossa Ag Attaher et M. Mossa Ag Assarid.

Des représentants du gouvernement malien, ainsi que des députés de l'Assemblée nationale malienne ont également assisté à cette conférence et ont échangé avec les Touaregs.

A l'issue des échanges, François Alfonsi a déclaré :

"Je suis heureux que le Parlement européen a ouvert ici un espace de dialogue entre les parties impliquées dans le conflit et j'espère que cela contribuera à une solution rapide et pacifique."

"Le seul fait qu'un échange ait eu lieu est un signe d'encouragement. Maintenant, l'Union européenne doit mettre tous les moyens qui sont à sa disposition pour que ce dialogue se poursuive."

"L'Europe doit respecter le droit à l'auto-determination de l'Azawad. Depuis soixante ans, le peuple Touareg a été victime de marginalisation et de discrimination. Il est légitime qu'il fasse valoir ses droits fondamentaux à la liberté, à la reconnaissance de sa culture et de son territoire."