[Zur Navigation]

28.02.2012

Femmes

La lutte contre le changement climatique doit tenir compte de la situation des femmes

La Commission Droits des femmes et égalité des genres du Parlement Européen vient d'adopter à une très large majorité le rapport de Mme Nicole Kiil-Nielsen, eurodéputée Verts ALE, sur le changement climatique et les femmes.

Les eurodéputé-es soulignent dans ce rapport que les femmes, en raison des discriminations qu'elles subissent dans le monde, sont à la fois les premières victimes du changement climatique, mais qu'elles constituent également un potentiel d'actions et d'idées inexploitées.

Mme Nicole Kiil-Nielsen, la rapporteure, insiste sur l'importance de ce sujet :

"On aborde trop souvent le changement climatique sous un angle purement technologique et scientifique. Nous voulons rappeler sa dimension sociale et inclure systématiquement le genre dans nos politiques climatiques, en Europe comme à l'extérieur de l'UE.

Le changement climatique est le défi majeur de notre génération. Si nous ne comptons que sur la moitié de la population pour le résoudre, nous faisons fausse route". 

Le rapport revient notamment sur la sous-représentation des femmes dans tous les postes à responsabilité, et rappelle qu'il est primordial d'empêcher que le réchauffement climatique dépasse les 2°C pour éviter les conséquences les plus graves sur les populations et en particulier sur les plus vulnérables. C'est la première fois que le Parlement européen publie un rapport à ce sujet, et les propositions avancées ont déjà reçu un accueil favorable des associations de défense des droits des femmes et de l'environnement.