[Zur Navigation]

25.04.2012

Réforme du statut des fonctionnaires de l'UE

Les députés européens ne parviennent pas à adapter les hauts salaires à la réalité économique mais soutiennent plus de transparence

La commission des affaires juridiques du Parlement européen vient de voter sur la proposition de réforme du statut des fonctionnaires européens. Les Verts ont voté contre le rapport final au vu de l'échec de l'introduction d'un prélèvement progressif sur les plus hauts salaires des fonctionnaires de l'Union européenne. Le Groupe des Verts/ALE considère que cette mesure permettrait d'adapter les salaires actuels de tous les fonctionnaires de l'UE aux réalités fiscales en Europe avec plus de justice sociale. Néanmoins, les Verts au PE se réjouissent de l'adoption d'un nombre important d'amendements Verts sur les conflits d'intérêts et la protection des ceux qui tirent la sonnette d'alarme sur les dysfonctionnements (whistleblowers).

Après le vote, le Coprésident Daniel COHN-BENDIT a estimé que :

" Avec la pression sur les dépenses publiques à travers l'Europe, il est clair que les fonctionnaires européens ne peuvent plus être à l'abri des réalités économiques en Europe. Les Verts ont soutenu l'introduction d'un prélèvement progressif de solidarité qui assurerait que les fonctionnaires européens avec les plus hauts salaires contribuent dans un contexte d'efforts communs à adapter le budget de l'UE aux changements du paysage fiscal européen. 

"Nous regrettons que la  Commission des affaires juridiques n'ait  pas soutenu cette approche et, de ce fait, notre groupe s'est opposé au rapport final malgré l'adoption d'amendements verts importants qui assurent plus de transparence pour les fonctionnaires européens."

"Les députés européens ont soutenu les propositions vertes qui assurent une meilleure protection des informateurs, ainsi que des règles claires qui empêchent la pratique du "pantouflage" d'après laquelle les hauts fonctionnaires européens peuvent directement passer dans le secteur privé malgré de clairs conflits d'intérêts. Ces propositions seraient un grand pas en avant vers la transparence et l'intégrité de l'administration des institutions européennes et nous espérons que les gouvernements soutiendront également leur introduction."

La Coprésidente Rebecca HARMS a précisé que :

"Les Verts poursuivront leurs démarches afin d'assurer que le travail de réforme finale du statut des fonctionnaires européens puisse inclure à la fois une approche socialement juste de l'adaptation des hauts salaires des fonctionnaires aux réalités économiques actuelles mais également une plus grande transparence dans l'administration de l'Union européenne."

Weitere Informationen

Isabelle Zerrouk

Presseabteilung (Französische, spanische und italienische Presse)
Telefon Brüssel +32-2-2842742
Fax Brüssel +32-2-2344944
Telefon Straßburg +33-3-88174032
Fax Straßburg +33-3-88353976