[Go to navigation]

26.05.2011

Déchets nucléaires

Le vote des députés mène à un cauchemar nucléaire

La Commission Energie du Parlement européen a voté aujourd'hui une proposition de révision des règles européennes en matière de déchets nucléaires. Les Verts-ALE ont rejeté ce texte inacceptable qui approuve l'enfouissement des déchets nucléaires en zone sismique et autorise l'exportation de déchets hautement radioactifs en dehors de l'UE. Suite au vote, Michèle RIVASI députée européenne Europe Ecologie - Les Verts et fondatrice de la CRIIRAD, a estimé que:

"Encore une fois, les députés européens de la Commission ITRE prouvent leur attachement à la préservation des intérêts du lobby nucléaire. Alors que la sûreté nucléaire est sur toutes les lèvres depuis le désastre de Fukushima, ceux-ci ont préféré favoriser des solutions de court terme et à bas coût totalement inacceptables concernant le retraitement du combustible usagé et des déchets hautement radioactifs".

"Ce vote est en totale contradiction avec l'approbation par l'UE de la Convention de Bâle visant à bannir les exportations de déchets toxiques vers des pays en développement, il va même à l'encontre de la position de la Commission européenne. Les risques en matière de prolifération nucléaire s'en trouvent accrus, sachant que n'importe quel terroriste peut fabriquer des bombes sales à partir de déchets radioactifs. Il est scandaleux de faire preuve d'autant d'irresponsabilité alors que dans le même temps les mêmes députés agitent le drapeau du risque terroriste pour limiter l'accès à l'information concernant la sûreté des centrales. Par ailleurs, quelles garanties de sécurité avons-nous concernant la capacité de certains Etats à gérer des déchets radioactifs? Si un accident arrivait dans un centre de stockage à proximité de l'UE, nous en subirions les conséquences: n'oublions pas que la Russie entrepose les déchets radioactifs à l'air libre!"

"Tout aussi inquiétant, et ce alors même que la solution consistant à enfouir les déchets en profondeur est loin de faire consensus, les députés ont rejeté la proposition d'interdiction de stockage des déchets nucléaires en zone sismique: mais quelles leçons ont-ils tiré du désastre de Fukushima?" Et Michèle RIVASI de conclure: "Il ne reste plus qu'à croiser les doigts pour que ce texte soit rejeté lors du vote en session plénière".

More information:

Isabelle Zerrouk

Press officer (for French, Italian and Spanish press)
Tel. Brussels +32-2-2842742
Fax Brussels +32-2-2344944
Tel. Strasbourg +33-3-88174032
Fax Strasbourg +33-3-88353976