[Aller au menu]

05.07.2012

Développement-Education

Le PE invite les Etats membres et la Commission à renforcer l'éducation au développement en Europe

Ce jeudi 5 juillet 2012, après quatre intenses mois de campagne des Députés européens et de CONCORD (*), en faveur de la déclaration écrite sur “l’éducation au développement et à la citoyenneté mondiale active”, le Parlement européen l’adopte officiellement. Cette déclaration est proposée par les euros-députés Filip Kaczmarek (libéral polonais), Catherine Grèze (Verte française), Fiona Hall (démocrate anglaise), Maria Badia I Cutchet (socialiste espagnole) et Michael Gahler (libéral allemand).

Cette déclaration, qui promeut le renforcement des politiques sur l’éducation au développement tant au niveau national qu’au niveau européen, représente une victoire politique pour le secteur de l’éducation au développement et permet de relancer le débat sur le rôle du citoyen européen dans le développement.

Pour Catherine Grèze, coordinatrice de la commission du Développement pour le Groupe des Verts/ALE au PE :

“L’éducation au développement joue un rôle essentiel dans la lutte contre la pauvreté et la promotion d'un développement soutenable. L’éducation au développement  renforce l’engagement actif des citoyens, tant au niveau local que global, en faveur de la justice, des droits de l’Homme et du développement soutenable.

Bien que plusieurs Etats membres aient déjà adopté une stratégie nationale pour l’éducation au développement, un certain nombre de pays n'ont pas mis en œuvre leur contenu ou ne se sont pas encore engagés à avoir une stratégie. Alors que les européens soutiennent fortement le développement, l’engagement personnel en faveur de la justice globale demeure faible : pour 89% des européens la coopération au développement est importante, alors que seulement 4% des européens s’engagent activement, au travers du volontariat.

L’UE est un des plus importants bailleurs de fonds en ce qui concerne l’éducation au développement. EuropeAid distribue chaque année €30 millions, néanmoins, à l’heure actuelle aucune stratégie pour l’éducation au développement n’a encore été adoptée.

L’adoption de cette déclaration écrite n’est qu’une étape d’un long chemin pour la conscientisation des citoyens européens quant à la thématique du développement. "

Cliquer ici pour lire la déclaration écrite

(*) CONCORD est la confédération des ONG européennes de développement et représente plus de 1800  ONG dans les 27 pays membres de l’UE. Plus d’informations sur www.concordeurope.org. DEEEP est un projet, cofinancé par l’UE, du Forum Education au Développement de CONCORD, visant à promouvoir et renforcer l’éducation au développement. Plus d’informations sur http://www.deeep.org/