[Aller au menu]

07.05.2012

Elections France et Grèce

L'Europe a besoin d'un changement de cap

Réagissant au lendemain des élections présidentielles en France et législatives en Grèce, les coprésidents du Groupe des Verts/ALE au Parlement européen ont estimé que:

Daniel COHN-BENDIT:

"Les élections en France et en Grèce sont la preuve que les gens veulent un changement d'orientation de la politique européenne, il n'est donc plus possible de poursuivre comme avant.

Nous nous réjouissons de pouvoir féliciter François Hollande. Son élection signifie qu'une majorité de Français souhaite une politique de relance économique, et non une politique qui se cantonne à des mesures d'austérité. 

S'agissant des élections en Grèce, les réponses apportées à la crise ne sont pas sans répercussions sur les résultats avec une montée des extrêmes, preuve que celles-ci doivent être réorientées de manière substantielle. Une réouverture du débat sur le Mémorandum entre la Troïka (UE/FMI/BCE) et la Grèce est par conséquent indispensable; l'accent devra être mis sur des mesures de croissance et de stabilité.

Il ne faut pas se mentir, la tâche à accomplir est considérable. Jusqu'à présent, les dirigeants européens se sont uniquement préoccupés de la stabilité financière et budgétaire, mais maintenant il faudra aussi qu'ils se soucient de l'instabilité politique qui peut devenir une menace pour la démocratie."

Rebecca HARMS:

"Les solutions portées par Angela Merkel et Nicolas Sarkozy n'ont fait qu'accroître la crise. Le résultat de leur stratégie a également fortement perturbé la cohésion entre Etats membres ainsi qu'au sein de l'UE.

Nous sommes soulagés et nous nous réjouissons du changement de président en France. Nous misons sur le fait qu'une nouvelle politique de sortie de crise, plus juste et plus démocratique, est dorénavant possible. Nous les Verts, allons nous engager en faveur d'un pacte de croissance qui placera le développement durable au centre des préoccupations et qui liera l'objectif de l'emploi à celui du combat contre les changements climatiques et pour la conversion énergétique".