[Go to navigation]

28.10.2015

Sécurité alimentaire : Nouveaux aliments

Le Parlement sourd aux préoccupations des Européens

Le parlement a adopté une nouvelle procédure d'autorisation des nouveaux aliments (1) qui n'est pas acceptable pour les écologistes:

Déclaration conjointe de Michèle RIVASI, Vice-Présidente du groupe Verts-ALE, membre de la Commission environnement et santé publique
et José BOVÉ, membre de la Commission agriculture et développement rural:

"Le Parlement n’a pas été à la hauteur des préoccupations des Européens sur les nouveaux aliments. En refusant, d’une part de soutenir notre amendement demandant un moratoire sur la présence de nanoparticules dans les aliments tant qu'une procédure européenne adéquate d'évaluation sanitaire et environnementale n'ait pas été mise au point. Et, d’autre part, en rejetant notre amendement visant à étiqueter les aliments issus du clonage qui requiert une nouvelle législation. Nous demandions enfin un droit de veto pour le Parlement sur l'autorisation de tout nouvel aliment sur le marché unique. Les écologistes ne peuvent par conséquent pas soutenir un texte bien trop éloigné des préoccupations sanitaires de nos concitoyens."

(1) Aliments qui n'étaient pas sur le marché avant 1997, notamment ceux contenant des nanomatériaux ou qui sont issus du clonage animal

More information:

Guendalina De Sario

Press and Media Advisor (for French, Italian and Spanish press)
Tel. Brussels +32-2-2830984