fr
NULL
Press release |

L'agriculture biologique, composante incontournable de la stratégie de la ferme à la table

Plan d’action sur l’agriculture biologique

Le Parlement européen a adopté, ce mardi 3 mai, son rapport sur le plan d’action de la Commission européenne sur l’agriculture biologique.

Le groupe des Verts-ALE appuie ce rapport favorable au développement de l'agriculture biologique. Elle y est définie comme un outil majeur permettant d’atteindre les objectifs de la stratégie "de la ferme à la table".

Le groupe des Verts-ALE a par ailleurs déposé des amendements pour renforcer les dimensions durables de l’agriculture européenne et l’accès universel à une alimentation saine.

Déclaration de Claude GRUFFAT, membre la Commission de l’agriculture, rapporteur fictif sur le plan d’action bio :

"La guerre en Ukraine nous rappelle l’urgence de sortir d’un modèle agricole sous perfusion d’hydrocarbures pour ses engrais et ses pesticides. Quant à la nouvelle PAC, à laquelle nous nous sommes opposés, elle ne permettra pas d’atteindre les objectifs du Pacte Vert européen. Avec ce plan d'action, le Parlement européen semble enfin avoir pris conscience de l'importance de la stratégie "de la ferme à la fourchette", vis-à-vis de la durabilité de notre système alimentaire et de notre sécurité alimentaire."

"Le rapport adopté aujourd’hui sur le plan d’action bio appuie le développement de l'agriculture biologique. Il reconnaît son intérêt économique pour les agriculteurs et sa valeur pour la santé publique. Il soutient l’agroécologie, la production locale, les circuits courts mais également l’implication des acteurs concernés et autorités locales à l'élaboration des plans biologiques nationaux et territoriaux. Il insiste sur le besoin de mieux informer les consommateurs sur les produits de l'agriculture biologique et sur leur promotion."

"Même si, à lui seul, ce plan ne suffira pas à atteindre 25% de surfaces bio d'ici 2030, comme le prévoit la stratégie "de la ferme à la fourchette", il constitue un outil supplémentaire dans l’évaluation des plans stratégiques nationaux de la PAC. C’est d’ailleurs sur la base de cette stratégie et de son plan d’action bio que la Commission européenne a vertement critiqué le plan stratégique français. Et ce, notamment, sur son manque de soutien financier à l'agriculture biologique."

"Enfin, nous saluons la critique adressée à la concurrence déloyale des labels "verts" et la reconnaissance des problèmes liés à la coexistence des cultures biologiques et conventionnelles qui ont recours aux pesticides chimiques et aux OGM."

"Je déplore néanmoins le rejet de divers amendements que j'avais déposés au nom des Verts-ALE, notamment ceux visant à inscrire l’objectif des 25% de surfaces agricoles en bio ainsi que celui pour un soutien ambitieux à l’introduction de produits bio dans les cantines scolaires et la restauration collective."

Recommended

Press release

EP-Strasbourg-hemicycle

La UE prohibeix les pràctiques no remunerades

Policy Paper

© lilly3
Green jigsaw

Els nostres triomfs 2014-2019

Video

Per una Europa lliure de transgènics

Publication

10 Demandes Verds per a la reforma de la Política Pesq…

Responsible MEPs

Claude Gruffat
Claude Gruffat
Member

Please share