fr
NULL
Press release |

ITER

Les paysans et les chercheurs européens vont payer ITER

Alors que l'Union européenne tente de trouver 1,4 milliard d'euros supplémentaires d'ici 2013 (et plus de 5 milliards d'ici 2020) pour financer la construction du réacteur nucléaire expérimental ITER, la Commission propose tout simplement de ponctionner le budget agricole de 400 millions euros, le budget recherche de 460 millions, l'origine des 560 millions restants est encore un mystère.

Au sein de la commission du Budget du Parlement européen, le mécontentement est unanime face à l'imprécision et au contenu de la proposition de la Commission.

Yannick Jadot député européen Europe Ecologie s'indigne:

"En pleine crise agricole européenne, en particulier dans le secteur laitier, il est scandaleux que le budget de la PAC ne vienne pas soutenir le revenu des paysans et les aider à développer des exploitations durables et à réguler certains marchés déprimés. Il est choquant que les paysans, dont beaucoup aujourd'hui, vivent des minimas sociaux payent ITER!"

Michèle Rivasi, députée européenne Europe Ecologie ajoute :

"Alors que l'Europe est clairement en retard sur ses efforts en matière de recherche et développement, que certains budgets dédiés au soutien des PME sont supprimés, réallouer près de 500 millions d'euros mettra en danger de nombreux projets européens de recherche, sans savoir aujourd'hui lesquels seront sacrifiés. Ce qui est sûr, c'est qu'avec une telle ponction, le budget alloué à la recherche nucléaire sera le double du budget alloué à toutes les autres énergies ! M. Böge, rapporteur (PPE) du cadre financier pluri-annuel le dit lui-même, le financement d'ITER est une 'salade de chiffres auxquels personne ne comprend quoi que ce soit'."

Et les deux eurodéputés de conclure :

"Enfin, si les Etats membres soutiennent officiellement le projet ITER, aucun n'est prêt à abonder son budget sur ressources nationales. Et nombreux sont ceux qui comptent sur les budgets européens non exécutés pour alimenter leurs budgets nationaux en grande difficulté.

Plus que jamais, le projet ITER, mirage scientifique puisqu'il ne donnerait pas de résultats concrets avant la fin du siècle, gouffre financier puisque son coût, à ce stade de la construction, est passé de 6 à 16 milliards d'euros, doit être stoppé. Les Européens, confrontés à une crise sociale et écologique majeure, méritent mieux de l'Europe."

Recommended

Policy Paper

© lilly3
Green jigsaw

Naše úspěchy v letech 2014–2019

Publication

T E Lowest Common Denominator

VÁŠ PRŮVODCE FINANCOVÁNÍM Z FONDŮ EU

Publication

Green jobs GND brochure 2014

ZELENÁ PRACOVNÍ MÍSTA

Publication

© Udo Weber
Greening the streets  © Udo Weber

Zelený přehled

Responsible MEPs

Yannick Jadot
Yannick Jadot
Member
Michèle Rivasi
Michèle Rivasi
Member

Please share