Événement


fr | en | es | de

¡Ni una muerta más!

Une conférence sur les féminicides - Etat des lieux et perspectives


Raül Romeva, eurodéputé, vous invite cordialement à la deuxième conférence sur le Féminicide suivie d'une réunion stratégique au Parlement européen.

PAS UNE VICTIME DE PLUS - NON AUX ASSASSSINATS DE FEMMES
BILAN ET PERSPECTIVES

Date: 19 novembre 2009
Conférence: 9h00 à 13h00
Réunion stratégique: 15h00 à 18h00

Lieu: Parlement Européen
Salle ASPO1G3

Le Féminicide est la forme la plus brutale de violence à l'égard les femmes. Les assassinats de femmes sont un énorme problème, spécialement (mais pas seulement) au Mexique et en Amérique centrale, dont le cas le plus emblématique reste la ville de la frontière mexicaine, Ciudad Juarez. Mais depuis qu'un peu partout les voix des familles et des groupes de femmes s'élèvent contre ces crimes et leur impunité quasi générale, qui protége les meurtriers, il est clair que le phénomène s'étend bien au-delà de cette région.

Il y a deux ans le Parlement européen a adopté une résolution sur les assassinats de femmes au Mexique et en Amérique centrale et sur le rôle de l'UE dans la lutte contre ce phénomène. En soulignant la responsabilité des Etats dans la prévention, la sanction et l'éradication de la violence à l'égard des femmes, la résolution du PE a inspiré une série d'initiatives législatives pour mettre fin à l'impunité en Amérique latine et de demandes à l'adresse des Institutions européennes afin de lutter contre le Féminicide. Les possibilités pour l'UE d'agir et d'offrir son soutien sont nombreuses : ce qu'il lui faut est consolider sa volonté politique.

L'actuelle Commission Européenne arrive à la fin de son mandat. La commission suivante devrait débuter son mandat avec une liste claire de tâches à accomplir le plus vite possible.

Par ailleurs, c'est l'Espagne qui succédera à la Suède à la présidence du Conseil de l'UE et aura la charge d'organiser le prochain sommet UE –Amérique latine et Caraïbes (UE/ALC) qui se tiendra a Madrid le 18 mai 2010. Une stratégie claire concernant le Féminicide devrait être développée et mise à l'ordre du jour du Sommet.

En prévision de la Journée Internationale pour l'Elimination de la Violence à l'égard des Femmes du 25 novembre, le moment est idoine pour faire un bilan. Quelles actions l'UE, le Mexique et les pays d'Amérique centrale ont-ils menées pour lutter contre le Féminicide depuis l'adoption de la résolution? Quelles difficultés ont-ils rencontrées? Comment renforcer l'impact de la résolution de l'UE dans la région, en ce qui concerne particulièrement le sommet de Madrid ?

Inscription

Veuillez confirmer votre participation à l'aide du formulaire réponse
à Jimenez@boell.eu ou Gabriele.Kueppers@europarl.europa.eu
jusqu'au 13 novembre 2009.
Indiquez "Feminicide 19-11" comme titre.

Interprétation

L'interprétation simultanée sera assurée en espagnol, anglais, français et allemand.

La conférence et la réunion stratégique subséquente sont organisées en coopération avec  Amnesty International, le Réseau des Femmes d'Amérique centrale (CAWN) et le Centre Européen pour les Droits Constitutionnel et Droits Humains (ECCHR).

¡Ni una muerta más!

A conference about feminicide - State of play and perspectives


MEP Raül Romeva les invita cordialmente a la segunda Conferencia sobre Feminicidio y seguidamente a una reunión estratégica en el Parlamento Europeo

¡ NI UNA MUERTA MÁS ! - BALANCE Y PERSPECTIVAS

Fecha: 19 Noviembre 2009
Conferencia: de 9:00 am a 1:00 pm
Reunión Estratégica: de 3:00 pm a 6:00 pm

Lugar: Parlamento Europeo

Feminicidio es la forma más brutal de violencia contra la mujer. El asesinato de mujeres es un enorme problema, especialmente (pero no solamente) en México y América Central, con el caso emblemático de la Ciudad Juárez situada a la frontera méxicana. Desde que en otras partes del mundo, familiares y grupos de mujeres empezaron también a alzar la voz  en contra de este crimen y la impunidad casi total que lo encubre y protege a los asesinos, es evidente que el fenómeno se extiende más allá de dicha región.

Hace dos años, el Parlamento Europeo adoptó una resolución sobre los asesinatos de mujeres en México y en América Central y el papel de la Unión Europea en la lucha contra este fenómeno. Destacando la responsabilidad de los Estados de prevenir, sancionar y erradicar la violencia contra la mujer, la resolución del PE inspiró una serie de iniciativas legislativas para terminar con la impunidad en América Latina. Además listó demandas hacia las Instituciones Europeas con el fin de luchar contra el feminicidio. Desde luego, la UE dispone de una amplia gama de posibilidades para actuar y ofrecer su apoyo; lo que hace falta es reforzar la voluntad política.

La Comisión actual de la UE está llegando al término de su mandato. La próxima Comisión de la UE debería empezar el suyo con una definición clara de sus tareas, a cumplirlas más pronto posible. Dentro de pocas semanas, Suecia transmitirá la Presidencia del Consejo de la UE a España, cuyo gobierno organizará la próxima Cumbre Unión Europea - América latina y el Caribe (UE-ALC) que se celebrará el 18 Mayo 2010 en Madrid. La Conferencia propone elaborar una estrategia tajante con el objetivo de poner el asunto del feminicidio en la agenda de la Cumbre.

Unos pocos días antes del Día Internacional de la Eliminación de la Violencia contra la Mujer el 25 de noviembre, es el momento idóneo para hacer un balance: ¿Qué han hecho la UE, México y los países de América Central para luchar contra el feminicidio desde que se adoptó la resolución del PE? ¿Cuáles son las dificultades que se han encontrado? ¿Y cómo se puede aumentar y consolidar el impacto de la resolución PE en la región, en particular frente a la cumbre de Madrid?

Registración

Por favor confirme su participación en la forma adjunta
a Jimenez@boell.eu o Gabriele.Kueppers@europarl.europa.eu
hasta el 13 Noviembre 2009.  Indica "Feminicide 19-11" en la línea asunto.

Interpretación

Interpretación simultánea en ES, EN, DE

La conferencia y la reunión estratégica están organizadas en cooperación con Amnesty International, Central American Women's Network (CAWN) y European Center for Constitutional Rights (ECCH).


Personne de contact

Téléphone Bruxelles
+32-2-2843392
Téléphone Strasbourg
+33-3-88174068

Personne de contact

Téléphone Bruxelles
+32-2-2843392
Téléphone Strasbourg
+33-3-88174068

Merci de partager