Anti-corruption Romania

Actualités


fr | en

Anti-corruption

Les Verts-ALE demandent au Conseil de l'Europe d'examiner la situation en Roumanie


Les députés du groupe Verts-ALE Karima Delli, Pascal Durand, Sven Giegold, Rebecca Harms, Heidi Hautala, Benedek Jávor, Eva Joly, Ulrike Lunacek, Julia Reda, Terry Reintke, Michèle Rivasi, Bronis Ropé, Jordi Solé, Bart Staes, Indrek Tarand, Josep-Maria Terricabras, Claude Turmes et Ernest Urtasun demandent au Secrétaire général du Conseil de l’Europe ainsi qu’au Groupe d'États contre la Corruption (GRECO ) d’examiner la situation en Roumanie.

Dans leur lettre, les députés leur demandent d’intégrer dans leur rapport sur la Roumanie, les évolutions récentes concernant la dépénalisation de la corruption et l’affaiblissement des règles sur les conflits d’intérêts.

Le groupe Verts-ALE a par ailleurs introduit une demande de débat en plénière avec le Premier  Ministre Roumain.

 

Déclaration d’Eva JOLY, Membre Verts-ALE de la Commission justice intérieure et libertés civiles :

“Pour lutter contre la corruption, l'échelon européen prouve sa pertinence. Nous regrettons donc que la Commission européenne soit aussi timorée et ait clairement échoué dans le rôle de contrôle qui est le sien. Le Conseil de l'Europe doit agir là où la Commission européenne a montré ses faiblesses en publiant son rapport anti-corruption avec plus d'un an de retard.

 

Déclaration de Pascal DURAND, Porte-Parole du groupe Verts-Ale sur les questions de transparence et de démocratie :

« En attendant que la Commission européenne soit enfin soit prête à assumer ses responsabilités, nous demandons au Conseil de l'Europe un suivi rigoureux des développements politiques inquiétants en Roumanie.  Nous appelons également la famille sociale-démocrate européenne à réagir et à condamner haut et fort les dérives du gouvernement socialiste roumain."