Communiqué de presse


Aéroport de Notre-Dame-des-Landes

Les pétitions restent ouvertes, l'instruction se poursuit


Aujourd’hui, la commission des pétitions du Parlement européen recevait à nouveau les représentants des différents collectifs et associations mobilisés autour du projet d'aéroport de Notre-Dame-des-Landes et les représentants de l'État français, pour une audition. 

Sandrine Bélier, José Bové, Nicole Kiil-Nielsen et Yannick Jadot, députés européens EE-LV, se sont ainsi exprimés: 

"Nous regrettons que la Commission européenne n'ait pas à ce stade sanctionné les défauts du projet et les manquements au droit européen. Au terme de six mois d'enquête, les services de la Commission européenne ont donc confirmé leur ferme intention de poursuivre leur investigation notamment quant aux nouvelles évaluations et mesures promises par l'État français. 

Toutefois, la Commission européenne réserve sa réponse définitive en fonction des réponses que la France lui apportera à propos des questions de compensations et de respect de la directive cadre sur l'eau, relevées par ailleurs par la commission scientifique diligentée par le gouvernement français.

Nous avons pu constater la triste connivence entre les parlementaires UMP et socialistes sur ce sujet, défendant à l'unisson un projet d'un autre siècle. Nous restons mobilisés tant à l'échelle européenne que sur le terrain en soutien aux mouvements d'opposition à l'aéroport."