Communiqué de presse


Aide aux plus Démunis

60 centimes par an pour les plus démunis selon M. Van Rompuy


Aujourd'hui le budget du Programme Européen d'Aide aux plus Démunis (PEAD) est de 500 millions d'euro par an que se partage 19 Etats membres de l'Union. La Commission des Budgets du Parlement européen a débattu aujourd'hui de l'enveloppe budgétaire des 7 prochaines années.

Isabelle DURANT, Vice Présidente du Parlement européen et membre de la Commission des Budgets du PE déclare: 

''Alors que la Commission européenne proposait déjà 30% de coupe dans ce programme de première nécessité, M.Van Rompuy va encore plus loin en annonçant, non sans fierté de sa fibre sociale de Chrétien-démocrate, 40% de coupe pour les prochaines perspectives financières 2014-2020, alors que l'aide aux plus démunis doit s'étendre aux citoyens de huit Etats membres non couverts par l'actuel fond! 

Autrement dit, le Conseil européen réduit l'intensité de l'aide aux plus démunis de 60% et défend un budget courageux du PEAD de 60 centimes d'euro par an et par européen! Chapeau bas! Le Conseil privilégie le refinancement des banques au refinancement des banques alimentaires. Si on voulait encore renforcer le désamour des citoyens à l'égard de l'Union européenne, on ne s'y prendrait pas autrement." 

François ALFONSI, Député EELV de la commission des Budgets du PE a pour sa part estimé que: 

''Sur un tel sujet, l'Union européenne fait totalement fausse route. En temps de crise l'aide aux plus démunis est vitale! En proposant d'instaurer un cofinancement national, la Commission européenne risque d'aggraver la situation de ceux qui sont déjà dans l'extrême-besoin. Plus les pays sont en difficulté, plus les populations dans le besoin sont fragiles et moins les Etats peuvent rallonger l'argent européen manquant aggravant de fait la fracture sociale en Europe. Le PEAD est le seul programme visible pour les européens, le réduire alors que la crise sévit est politiquement inacceptable."


Merci de partager