Communiqué de presse


fr | en | de

Tentative de coup d'état en Turquie

Déclaration de Philippe LAMBERTS, Président du groupe Verts-ALE


"Sous le choc suite aux événements survenus hier en Turquie,  nous adressons nos plus sincères condoléances aux familles des victimes.

Les partis d'opposition turcs ont envoyé un signal fort en se distanciant de  l’action violente engagée par une partie de l’armée. Le rétablissement de la stabilité en Turquie implique pour le Président Erdogan et l'AKP de se conformer aux principes démocratiques. Le pluralisme et les droits des partis d'opposition doivent être respectés tout comme la liberté de la presse et le droit à un procès équitable.

Et il va de soi que réinstaurer la peine de mort pour les responsables  du coup d'état constituerait une violation de la Convention européenne des droits de l'homme que la Turquie a ratifiée.

Pour les citoyens turcs, il serait désastreux que le Président Erdogan exploite les événements d’hier soir pour accroître ses pouvoirs et renforcer sa position. Les dirigeants de l'UE et de l'OTAN devront donc veiller à ce qu’un tel scénario ne se produise pas en usant de leur influence sur le Président turc."