Communiqué de presse


fr | en | de

Nouveau rapport sur Tihange 2 et Doel 3

Les réacteurs nucléaires belges jugés dangereux doivent être mis hors service


Les Verts au Parlement européen ont présenté, ce jeudi 10 avril, un nouveau rapport d'experts sur l'état des centrales nucléaires belges de Tihange 2 et de Doel 3. Le rapport met en évidence le manque de clarté sur les risques liés aux réacteurs. 

S'exprimant à ce sujet, Rebecca HARMS, coprésidente du Groupe des Verts/ale a estimé que: 

"Le rapport montre clairement que les autorités ont imprudemment donné leur feu vert, en 2013, pour la remise en service des deux réacteurs défectueux, ignorant les nombreuses questions restées ouvertes et les avertissements des experts. Étant données les conséquences désastreuses que pourrait avoir la rupture d'un réservoir sous pression, cette décision est tout à fait irresponsable tant que l'origine des dysfonctionnements n'est pas établie. Doel et Tihange doivent par conséquent rester à l'arrêt." 

Jörg SCHELLENBERG, de réseau 'Aktionsbündnis contre l'énergie nucléaire’ ajoute:

"Les tests actuels montrent que le système est encore plus fragile que prévu. En décidant de redémarrer les réacteurs en mai 2013, contre toute logique sensée, l'autorité de contrôle belge AFCN met en danger, en toute connaissance de cause, la vie de millions de personnes. Un tel comportement, si peu scrupuleux est tout simplement inacceptable. Nous regrettons que l'UE ne dispose d'aucun instrument, comme par exemple une autorité de surveillance, pour stopper ce genre de décision. Nous demandons la création d'une autorité européenne, ayant des pouvoirs appropriés, afin d'assurer la sécurité des citoyens de toute l'UE."

Le rapport est basé sur une conférence d'experts qui s'est tenue à Aix-la-Chapelle en Allemagne au mois de janvier 2014. Voici le lien pour accéder au rapport.