Communiqué de presse


Biodiversité

Le Parlement européen veut une trame verte et bleue européenne


Aujourd'hui jeudi 12 décembre 2013, le Parlement européen s'est prononcé pour le développement à l'échelle européenne des "infrastructures vertes". Les parlementaires expriment leur soutien aux travaux amorcés par la Commission européenne en mai 2013 sur une trame verte européenne afin de réduire la pression sur les habitats naturels exercée par les activités humaines. 

Pour Sandrine Bélier, députée européenne co-auteure de la position du Parlement européen : "Il s'agissait pour notre parlement d'envoyer un message positif et fort rappelant qu'en ces temps de crises, nos efforts et nos investissements économiques doivent être utilisés de façon intelligente et responsable. Aux financements néfastes pour la biodiversité dans des infrastructures "grises" nous devons préférer des solutions "vertes" durables, créatrices d'emploi et offrant de nombreux avantages pour l'économie et l'environnement. 

Nous devons impérativement réduire les pressions exercées sur l'environnement et les territoires européens. Nul n'est besoin de rappeler que l'Europe est l'un des territoires mondiaux qui connaît le plus fort taux d'artificialisation des sols et de fragmentation des habitats naturels. Développer les infrastructures vertes européennes permettrait de mettre en cohérence l'aménagement territorial dans une optique de durabilité et d'amélioration du cadre de vie des Européens." ajoute l'eurodéputée.

Et Sandrine Bélier de conclure : " Le développement prioritaire d'infrastructures vertes permettra d'atteindre les objectifs que l'UE s'est fixée dans les domaines de lutte contre le changement climatique, de perte de la biodiversité, de qualité de l'eau et de prévention des risques. Cet outil sera gagnant pour l'économie, l'emploi, la santé et l'environnement de nos territoires. L'Union européenne et en particulier la Commission européenne ont maintenant mandat pour assurer le succès de cette entreprise ambitieuse de valorisation des services rendus par la nature et de cohésion régionale."


Merci de partager