fr | en | de
string(3) "198"
Communiqué de presse |

Mettre un terme à l’ère fossile

COP28

A l'approche de la 28ème Conférence des Nations Unies sur le changement climatique (COP28), les membres du Parlement européen ont voté aujourd’hui une résolution à une large majorité qui comprend des demandes importantes des Verts/ALE parmi lesquelles ; l’élimination progressive de tous les combustibles fossiles, la fin des subventions aux combustibles fossiles dès que possible, et au plus tard, d'ici 2025, l’établissement du fonds pour les pertes et dommages doté d'argent frais, la réduction significative des émissions, trois fois plus d’énergies renouvelables et deux fois plus d’efficacité énergétique. Le premier examen après l'accord de Paris ("bilan global") fixe le moment de mettre fin à l'ère fossile.

Déclaration de Marie TOUSSAINT, Vice-présidente du groupe des Verts-ALE:

« La COP est le moment crucial pour sauver rien de moins que le climat et la planète. Avec les Verts/ALE, nous appelons à l’adoption d’un traité de non-prolifération des combustibles fossiles pour mettre enfin un terme à l'ère fossile. Pas un seul nouveau projet fossile ne doit voir le jour. Pas une seule bombe climatique ne doit sortir de terre.

Alors que le Président de cette COP28 n’est autre que le PDG d’une énorme entreprise fossile, il est absolument inacceptable que le lobby des fossiles bénéficie une nouvelle fois d'un accès quasi illimité aux négociations sur l'action climatique. Avec les Verts/ALE, nous demandons d’interdire l’accès de la COP28 aux lobbies des fossiles, comme nous demandons en Europe l’adoption d’un cadre européen sur les conflits d’intérêts qui encadrerait strictement l’influence des lobbies des énergies fossiles sur les politiques européennes.

Le fonds pour les pertes et dommages doit enfin fonctionner et être alimenté par les plus gros pollueurs.

Nous demandons instamment aux Émirats arabes unis de libérer tous les prisonniers politiques, de mettre un terme à la répression du mouvement des droits humains et des défenseurs du climat. Nous appelons également les Nations unies à faire des droits humains la norme pour les futures conférences des Nations unies sur le climat. »

Recommandé

Communiqué de presse
Photo by James Baltz on Unsplash
Photo by James Baltz on Unsplash

Député(e)s responsables

Marie Toussaint
Marie Toussaint
Vice-Président-e

Merci de partager