fr | en | de
string(3) "198"
Communiqué de presse |

Subventions au charbon

Le Parlement européen prolonge les subventions aux mines de charbon non compétitives, à l'encontre des intérêts économiques et énergétiques de l’UE

Le Parlement européen a voté aujourd'hui sur une proposition de la Commission européenne d'interdire progressivement les subventions aux mines de charbon non compétitives (1). Le vote appelle à prolonger l'autorisation de telles subventions jusqu'en 2018 alors que la Commission européenne proposait initialement 2014.

Pour Philippe Lamberts, eurodéputé belge du groupe Verts/ALE qui a suivi ce dossier au sein de la Commission des affaires économiques :

" Ce vote est en contradiction avec les intérêts économiques, énergétiques et climatiques de l'UE. En pleine crise budgétaire, subventionner jusqu'en 2018 des mines non compétitives serait un gaspillage choquant de plusieurs milliards d'euros (2).

En prolongeant ces subventions, le Parlement ne répond pas aux inquiétudes légitimes des mineurs quant à leur futur. Au contraire il retarde encore la transition de l'Europe vers l'économie verte, alors qu'un secteur énergétique reposant sur l'efficacité énergétique et les énergies renouvelables pourrait au contraire permettre de créer des milliers d'emplois dans les régions charbonnières. "

Selon l'eurodéputé français (Verts / ALE) Yannick Jadot, en charge du dossier pour la Commission énergie / industrie du Parlement européen :

" Le Parlement a été pris en otage par le lobby du charbon. La pression est forte pour une relance du charbon en Europe, à coup de milliards d'euros d'argent public.

Nous espérons que les Commissaires joueront collectif et arrêteront de défendre les intérêts mal compris de leurs pays d'origine. Le Commissaire Oettinger n'a pas été nommé pour protéger quelques industriels allemands et suivre les instructions de la chancelière Merkel, mais pour défendre l'intérêt général européen. La proposition d'origine de la Commission doit être maintenue (3). "

(1) La Commission européenne a proposé de prolonger les aides d'état aux mines de charbon non compétitives au-delà de 2010 tout en étant extrêmement clair sur le fait que, après 2014, seules les aides permettant d'assurer une transition sociale et environnementale juste seraient autorisées (jusqu'en 2026).

(2) Le charbon subventionné représente seulement 5% du mix électrique européen, pour un coût d'environ 3 milliards d'euros par an.

(3) La proposition de la Commission est actuellement discutée par le Conseil. Elle ne peut être modifiée qu'à l'unanimité. Le Parlement européen a un rôle consultatif

Recommandé

Événement

20 ans après l'accident du Prestige: analyse de la séc…

Communiqué de presse

© European Union 2022 - Source : EP
Francisco Guerreiro

L'accord sur le budget témoigne de la détermination à …

Communiqué de presse

Photo by Aleksandr Popov on Unsplash
Heavy traffic

La proposition de la Commission risque de nuire à la s…

Communiqué de presse

Photo by James Baltz on Unsplash
Tractor spreading fertiliser

Communication sur les engrais

Député(e)s responsables

Yannick Jadot
Yannick Jadot
Député-e
Philippe Lamberts
Philippe Lamberts
Coprésident-e

Merci de partager