Communiqué de presse


Coopération au développement

Pour un véritable accès universel à une énergie renouvelable, décentralisée et à petite échelle


Ce jeudi 2 février, le Parlement européen a voté en faveur du rapport Neuser sur la coopération au développement de l'UE en vue de l'objectif de l'accès universel à l'énergie d'ici 2030. Le Groupe des Verts/ALE s'en félicite notamment parce que ce rapport exhorte la Commission et les Etats membres de ne pas financer ou encourager l'utilisation de l'énergie nucléaire dans les pays en développement.

Catherine Grèze, députée européenne du Groupe des Verts/ALE, Coordinatrice de la commission du Développement, estime que :

"Ce rapport sur l'accès universel à l'énergie contient un certain nombre de préoccupations depuis longtemps mises en avant par le Groupe des Verts. Il s'agit de mettre l'accent sur les énergies renouvelables, sur la réduction de la dépendance envers les combustibles fossiles, ainsi que sur une stratégie énergétique décentralisée pour assurer l'accès de l'énergie aux zones rurales.

Nous savons qu'il existe actuellement de forts déséquilibres en matière d'investissements en énergie, il faut les dénoncer ! Concernant les infrastructures à grande échelle dites renouvelables, comme le Barrage de Belo Monte, il faut garder à l'esprit qu'ils peuvent avoir des impacts sociaux et environnementaux insoutenables. De plus, ils n'augmentent pas l'accès à l'énergie dans les pays pauvres pour lesquelles des sources d'énergie locale à plus petite échelle sont particulièrement bénéfiques.

Pour répondre tant aux défis de la pauvreté qu'aux défis du dérèglement climatique, nous devons aller vers une politique énergétique plus décentralisée, investissant dans des projets d'énergie renouvelable à petite échelle.

La droite européenne avait tenté en commission du Développement de faire supprimer un paragraphe exhortant la Commission et les Etats membres de ne pas financer ou encourager l'utilisation de l'énergie nucléaire dans les pays en développement. Les députés européens ont  montré aujourd'hui que cette préoccupation était fondamentale pour aller vers un accès accru aux services énergétiques compatibles avec un développement soutenable."


Merci de partager