Hand holding grain © Bart Sadowski
Hand holding grain © Bart Sadowski

Communiqué de presse


fr | en | de

La crise du Coronavirus ne doit pas servir de prétexte au report!

De la ferme à la fouchette/Biodiversité


Une fuite aujourd'hui (jeudi 16 avril) a révélé que la Commission européenne envisage de reporter les stratégies “De la ferme à la fourchette” ainsi que celle sur la biodiversité. Le groupe des Verts / ALE au Parlement européen rejette tout report et exige le maintien du calendrier en vue des négociations en cours sur la réforme de la politique agricole commune.
 
Benoît Biteau, membre de la commission de l'agriculture du Parlement européen, refuse que le Green Deal européen soit amputé de son versant agricole:
  
"La crise du Coronavirus ne doit en aucun cas servir d’excuse pour conserver en l’état une politique agricole dépassée, elle nous rappelle au contraire l’urgence d’entamer sa nécessaire transition. Ce report probable de la stratégie “De la ferme à la fourchette” est une manœuvre évidente des lobbies de l’agriculture intensive, et ne peut être toléré. Cette stratégie doit servir de boussole à une nouvelle réforme en profondeur de la Politique Agricole Commune, afin qu’elle devienne la politique soutenable dont les Européens, le climat et la biodiversité ont besoin. La Commission européenne doit s'engager à ce que le Green Deal européen demeure dans sa forme complète, dans les délais prévus au départ. Car pour entamer sa reprise économique, l’Europe aura besoin d’une politique agricole durable pour assurer un revenu décent aux agriculteurs, protéger la santé des consommateurs et garantir le bien-être animal. Tout retard dans ces initiatives pourrait entraîner un retard dans la reprise, et nous mener droit dans le mur dès la prochaine crise."
 
Marie Toussaint, membre de la commission de l'environnement du Parlement européen, demande instamment de respecter le calendrier du Green Deal prévu jusqu’à présent:
 
"Empêcher l'effondrement de la biodiversité reste un objectif fondamental pour l’Europe, c’est pourquoi la stratégie pour la biodiversité est non seulement un pilier clé du Green Deal, mais aussi une urgente nécessité. Encore une fois, le report d’une telle initiative n’est pas sans conséquence pour les écosystèmes mondiaux, tout comme pour notre agriculture. Sans parler du report de la stratégie de lutte contre la déforestation dans le monde, en pleine crise d’une pandémie zoonotique! La crise du Coronavirus ne peut nous détourner de nos objectifs environnementaux, bien au contraire, elle nous y ramène sans cesse. C’est en les atteignant que nous parviendrons à sortir de la crise de manière durable et réaliser le changement systémique qui s’impose."