European flags
© Photo European Parliament

Communiqué de presse


fr | en

Coronavirus / Les territoires insulaires européens - appel à une intervention urgente de l'UE

Communiqué de l'eurodéputé ALE François Alfonsi (Corse)


Les îles européennes pourraient être confrontées à un effondrement économique en raison des mesures nécessaires mises en place pour lutter contre la propagation du coronavirus, et une intervention ciblée au niveau de l'UE est nécessaire afin d'éviter un impact dévastateur pour leurs économies.

C'est le message qu'un groupe de députés européens issus de divers partis et représentant plusieurs territoires insulaires européens a envoyé cette semaine dans une lettre aux Présidents de la Commission européenne, du Conseil européen et du Conseil de l'UE.

Dans le courant de la semaine, les chefs d'État et de gouvernement européens se réuniront par vidéoconférence pour discuter de la réponse à apporter à la crise du Coronavirus.

Les députés européens du groupe SEARICA (Seas, Rivers, Islands and Coastal Areas) soulignent l'importance vitale du tourisme pour les économies insulaires - une activité qui a été effectivement suspendue en raison de l'urgence sanitaire.

L'eurodéputé corse des Verts/ALE François Alfonsi est vice-président du groupe SEARICA en charge des îles et signataire de la lettre.

Dans leur lettre, les députés européens déclarent "Nos économies insulaires sont tributaires du tourisme proportionnellement bien davantage que toutes les autres économies régionales. Cette fragilité "endémique" doit être prise en compte par les mécanismes de solidarité que les États, avec le soutien des fonds européens, vont mettre en œuvre. Cependant, dans cette situation d’urgence mondiale, nous demandons de préserver et de maintenir les fonds inutilisés déjà réservés aux îles dans le budget 2014/2020."

L'eurodéputé François Alfonsi a ajouté :

"Nous nous félicitons des premières mesures déjà annoncées au niveau de l'UE pour soutenir les régions d'Europe. Nous devons maintenant aller plus loin et nous demandons à l'UE de mettre en œuvre des mesures d'urgence spécifiques ciblant le soutien financier aux îles européennes, y compris un mécanisme de solidarité renforcé et adapté.

"Nous devons également étendre la flexibilité dans l'octroi des aides d'État aux îles européennes bien après que la phase initiale de la crise sera passée.

"Aujourd'hui plus que jamais, nous avons besoin de la solidarité de l'Europe - et de son aide financière - pour éviter l'effondrement des économies insulaires européennes".

 

La lettre est signée par les députés européens:
Alex AGIUS SALIBA MEP, Malte (S&D)
François ALFONSI MEP, France (Greens/EFA)
Ignazio CORRAO MEP, Italie (NI)
Josianne CUTAJAR MEP, Malte (S&D)
Alicia HOMS GINEL MEP, Espagne (S&D)
Costas MAVRIDES MEP, Chypre (S&D)
Younous OMARJEE MEP, France (GUE/NGL)
Demetris PAPADAKIS MEP, Chypre (S&D)
Tonino PICULA MEP, Croatie (S&D)
Alfred SANT MEP, Malte (S&D)
Nils TORVALDS MEP, Finlande (Renew Europe)