Photo by Yury Kirillov on Unsplash
fr | en | de
string(3) "198"
Communiqué de presse |

Certificat COVID-19: un certificat qui restaure la libre circulation

À la suite du débat de ce mardi 8 juin, le Parlement européen votera sur l'accord avec la Commission et le Conseil relatif au certificat COVID de l’UE. Ce certificat sera disponible en version papier ou via une application.  Il permettra aux voyageurs d’attester qu’ils ont été vaccinés, que le résultat de leur test est négatif ou encore qu’ils ont récemment guéri du Covid-19. Ce certificat doit faciliter la libre circulation des personnes au sein de l’UE. Grâce au Parlement européen, les restrictions telles que la quarantaine ou les tests supplémentaires devraient être levées.

Déclaration de Tilly METZ, membre de la Commission des transports et du tourisme:

« Ce certificat facilitera les voyages au sein de l'UE. La libre circulation des personnes sera bientôt à nouveau une réalité. Nous avons également veillé à garantir qu’il ne conduise pas à des intrusions dans la vie privée, ni ne génère des discriminations ou des inégalités en raison du coût des tests. Le certificat répondra aux normes les plus élevées en matière de vie privée. Les données y figurant ne peuvent être stockées lorsqu'il est scanné et les déplacements ne peuvent être suivis. Nous surveillerons de près le respect de ces garanties par les États membres. Nous veillerons également à ce qu’ils n'imposent pas de restrictions de voyage supplémentaires sans raison très urgente et fondée sur des preuves. Le certificat sera probablement utilisé par certains États membres, pour l’accès à des sites touristiques, des événements culturels ou bien même au restaurant. Sur ce point, je reste préoccupée dans la mesure où ces dispositions concerneront la population entière et pas seulement ceux et celles qui ont l'occasion et les moyens de voyager. Il est donc essentiel que les États membres fassent tout leur possible pour garantir l’absence de discrimination. »

« Malgré le large soutien dont il bénéficie, le dépistage ne sera malheureusement pas gratuit. Si le dépistage est obligatoire pour voyager dans l'UE, nous pensons qu'il devrait être gratuit. Il est injuste de devoir payer pour un test si l'on n'a encore pu être vacciné. D’autant plus que la vaccination est gratuite. Toutefois, une première étape a été franchie pour rendre le test abordable : grâce à la détermination du Parlement européen, au moins 100 millions d'euros seront mis à disposition pour rendre le test plus accessible. Mais nous continuons à faire pression pour que davantage d'argent soit alloué afin que tous les citoyens et citoyennes puissent à nouveau voyager à travers l'UE dans les mêmes conditions. »

Recommandé

Communiqué de presse

Greens/EFA
Sviatlana Tsikhanouskaya meeting the Greens/EFA in Strasbourg

L'UE doit être solidaire de l’opposition démocratique…

Communiqué de presse

Le Parlement engage une action en justice contre la Co…

Communiqué de presse

Photo by Daniel Olah on Unsplash
Clouds over St Peter's Basillica, Budapest

La Commission et le Conseil doivent utiliser tous les …

Communiqué de presse

État de droit : Les discussions sur l'Article 7 prouve…

Député(e)s responsables

Tilly Metz
Tilly Metz
Député-e

Merci de partager