hungary grunge flag by syndikata np-d5n3fbs

Communiqué de presse


fr | en | de

Le Conseil doit agir en Hongrie

Etat de droit


À l'initiative du groupe Verts-ALE, la situation en Hongrie a été inscrite à l'ordre du jour de la session parlementaire actuellement en cours à Bruxelles.

Déclaration de Judith SARGENTINI, Rapporteure du Parlement européen sur la Hongrie:

"Depuis le vote du Parlement européen en septembre, et en l’absence d’action du Conseil, le gouvernement de Viktor Orbán a aggravé la situation démocratique de son pays. "Loi esclavagiste " rendant les heures supplémentaires obligatoires et non rémunérées, acharnement envers une université internationale renommée contrainte de se transférer à Vienne, amplification de l’emprise du gouvernement sur les médias, autant d'éléments particulièrement alarmants.

La Hongrie s'éloigne toujours plus de la démocratie et de l'État de droit qui fondent notre Union. Les citoyens qui protestent le savent, tout comme les observateurs internationaux. Il est grand temps que le Conseil de l'Union européenne le reconnaisse. 

Nous ne pouvons accepter que l’UE tolère une autocratie en son sein. Tant que nos gouvernements resteront silencieux, Órban ne changera pas de cap. Et, aussi longtemps que Fidesz demeurera dans la famille du Parti Populaire Européen, ses membres et son leader, Manfred Weber, se rendront complices des dérives autoritaires dont les premières victimes sont les citoyens hongrois."