Natural gas - ©  Ratfink1973  Pixabay
© Ratfink1973 Pixabay

Communiqué de presse


fr | en | de

Un grand pas en avant dans la transformation de la BEI en banque du climat

Banque européenne d’investissement (BEI)


Dans la soirée d’hier, les États membres de l'UE et la Commission européenne ont soutenu* une nouvelle politique de prêt de la Banque européenne d'investissement dans le domaine de l'énergie. Les investissements de la BEI dans la plupart des combustibles fossiles prendront fin en 2021 et 50 % de ceux-ci seront consacrés à des projets climatiques et durables à compter de 2025. La BEI alignera toutes ses activités de financement sur les objectifs de l'Accord de Paris à partir de la fin 2020 et 1 milliard d'euros d'investissement en faveur du climat et de l'environnement seront débloqués avant 2030.

Le financement des projets gaziers perdurera néanmoins. Une révision est prévue dans deux ans et elle constituera une occasion pour interrompre complètement le financement des énergies fossiles.

 

Déclaration de David Cormand, rapporteur du Parlement pour le rapport annuel sur la BEI :

"L'annonce de la Banque Européenne d'Investissement de mettre fin au financement des énergies fossiles, y compris du gaz, est une première avancée. Toutefois, il faut que cette annonce soit suivie d'actions concrètes. L'urgence climatique nous demande d'agir rapidement et nous déplorons que la date de fin des investissements destinés aux énergies fossiles ait été reportée à 2021.

Comment penser que nous sommes sérieux dans notre engagement à respecter l'accord de Paris si, ces deux prochaines années, la BEI finance des gazoducs à tour de bras qui nous rendront dépendants du gaz pour des décennies ?

Nous appelons fermement à mettre fin, dès maintenant, à ces projets polluants. Et, nous veillerons à ce que toute la force d'investissement de l'Union Européenne soit dirigée vers des projets zéro-carbone et respectueux de l'environnement."

 

* la décision a été soutenue par 19 États membres /L’Estonie, la Lituanie, Malte, Chypre, le Luxembourg et l’ Autriche se sont abstenus/ La Pologne, la Roumanie et la Hongrie ont voté contre.