Communiqué de presse


fr | de | en

Union de l'énergie : Gouvernance

Des lignes directrices qui vont dans le bon sens


Les ministres de l'énergie européens sont réunis aujourd'hui pour adopter des lignes directrices relatives à la gouvernance de l'Union européenne de l'énergie.

Pour Claude TURMES, Porte-parole du groupe Verts-ALE sur les questions d'énergie et membre de la Commission de l'industrie:

"Les ministres de l'énergie ont adopté aujourd'hui des lignes directrices claires sur la gouvernance de l'Union européenne de l'énergie qui sera l'objet d'une proposition législative de la part de la commission européenne. Nous avons besoin d'un système ambitieux et transparent impliquant le parlement dans le processus de décision pour garantir un contrôle démocratique.

Les gouvernements ont néanmoins laissé de côté un problème de taille. En effet, ils n'ont rien prévu pour remédier à la différence qui pourrait émerger entre le produit des objectifs que les États se sont engagés à respecter et ceux fixés globalement pour l'Union européenne.

La proposition législative sur la gouvernance de l'Union européenne de l'énergie devra impérativement prévoir une structure détaillée pour les plans nationaux. La Commission et le parlement européens devront collaborer étroitement afin d'établir un cadre législatif solide et contraignant sur les énergies renouvelables et l'efficacité énergétique. C'est le seul moyen d'arriver à une convergence des politiques nationales. Il est important d'élaborer dès à présent un instrument de rééquilibrage  au cas où la somme des objectifs réalisés par les États n'atteindrait pas, entre autres,  l'objectif européen d'au moins 27% de part d'énergies renouvelables d'ici 2030. Cet type d'instrument pour pallier au différentiel de niveau pouvant être élaboré à partir des mécanismes de coopération prévus par la directive sur les énergies renouvelables."


Député(e)s responsables

Merci de partager