©andreas-kretschmer
fr | en | de
string(3) "198"
Communiqué de presse |

La commission ENVI refuse de soutenir l'interdiction des glyphosates et ne protège pas la santé des citoyens

Aujourd'hui, la commission de l'environnement, de la santé publique et de la sécurité alimentaire (ENVI) du Parlement européen n'a pas soutenu une résolution appelant à l'interdiction complète de l'utilisation des glyphosates. Le Groupe des Verts/ALE, ainsi que le S&D et la Gauche, ont soutenu une résolution appelant les Etats membres à interdire l'herbicide. Il y a moins de deux semaines, les États membres n’étaient pas parvenus à un accord sur le renouvellement de l'utilisation du glyphosate pour 10 ans.

Déclaration de Marie Toussaint, députée européenne, rapporteure de le l’objection pour les Verts/ALE et membre de la commission de l'environnement, de la santé publique et de la sécurité alimentaire: 

"La commission ENVI a échoué aujourd'hui à prendre la seule décision responsable: appeler à une interdiction complète de l'utilisation du glyphosate. Le vote de ce matin n’est toutefois pas une surprise. La droite et l’extrême-droite poursuivent leurs attaques contre le Pacte vert, en particulier sur les législations visant à protéger la nature (restauration de la nature, pesticides, forêts ou animaux, produits chimiques et toxiques…) Et une fois de plus, certains libéraux de et leurs alliés ont associé leurs voix à ce front du refus écologique.

Permettre la réautorisation du glyphosate reviendrait à donner carte blanche aux grandes firmes agricoles pour qu'elles gagnent des milliards en vendant un pesticide dont les effets sur notre santé sont encore très mal connus et qui présente en même temps des risques importants pour la biodiversité européenne.  

“La proposition de la Commission européenne de renouveler le glyphosate pour 10 ans d’autant plus indigne et irresponsable que Bayer-Monsanto a été prise la main dans le sac de trucage d’études scientifiques et d’espionnage de personnalités politiques dont des membres du Parlement européens, et que la firme est poursuivie dans le cadre de plus de 50 000 procès à travers le monde pour atteintes à la santé et au vivant. De plus, ces dernières années, les études scientifiques indépendantes se sont multipliées et ont toutes montré les dangers que cette substance toxique représente pour la nature et la santé humaine. Il est temps d'écouter les scientifiques et d'appliquer enfin le principe de précaution. Nous exhortons les États membres à le faire lors de leur prochain vote.  

"Les Verts/ALE continueront à se tenir aux côtés des centaines de milliers de citoyens qui soutiennent l'interdiction de l'utilisation du glyphosate. Nous n'abandonnerons pas facilement.”

 

En savoir plus: 

Le glyphosate est l'ingrédient actif d'herbicides à large spectre comme le Roundup, produit par Bayer-Monsanto ; c'est un pesticide utilisé non seulement dans l'agriculture, mais aussi dans les zones urbaines. 

La résolution visant à interdire l'utilisation des pesticides a été rejetée par 38 voix pour, 40 contre et 6 abstentions.

Suite au vote du comité SCOPAFF d'il y a deux semaines, la proposition de la Commission sera soumise au comité d'appel le 16 novembre.

Lors de la précédente décision de renouvellement en 2018, le glyphosate a été renouvelé pour seulement 5 ans en raison des inquiétudes et des doutes des citoyens quant à sa sécurité. L'autorisation aurait dû se terminer à la fin de 2022, mais une prolongation a été accordée pour rassembler des preuves des impacts écotoxicologiques, en raison du nombre croissant de publications scientifiques montrant des effets négatifs sur les espèces dans différentes parties de l'écosystème.

Le glyphosate n'est pas nécessaire à une agriculture productive, ni à la lutte contre les mauvaises herbes. Au contraire, en contribuant à l'effondrement des écosystèmes, en diminuant la nourriture pour les pollinisateurs et en ayant un impact sur le biome, l'utilisation du glyphosate met en danger notre sécurité alimentaire à long terme et devrait donc être interdite. 

Lire l'étude du Groupe des Verts/ALE sur l'impact du glyphosate sur l'eau

Lire l'étude du Groupe des Verts/ALE sur les alternatives au glyphosate

Recommandé

Communiqué de presse
Photo by James Baltz on Unsplash
Photo by James Baltz on Unsplash
Communiqué de presse

Député(e)s responsables

Marie Toussaint
Marie Toussaint
Vice-Président-e

Merci de partager