Communiqué de presse


fr | en | de

Budget de l'UE pour 2012

Malgré Fukushima, la Commission veut investir encore plus dans les technologies nucléaires


La Commission européenne a adopté ce matin sa proposition de budget de l'UE pour 2012. La proposition comporte, entre autres, une augmentation importante des moyens budgétaires pour le réacteur de fusion nucléaire ITER. La Commission propose de consacrer 750 millions € supplémentaires en 2012 pour ITER et 550 millions € supplémentaires en 2013. En contrepartie, les fonds pour le 7e programme cadre de recherche de la Communauté seront réduits substantiellement, mais aussi, par exemple, des fonds pour financer les réseaux d'énergie transeuropéens.

Isabelle Durant, (Verts/ALE) vice-présidente du Parlement européen et membre de la Commission du Budget est consternée par ces propositions de la Commission:

"Il est incroyable que la Commission n'ait tiré aucune leçon des discussions actuelles en ce qui concerne le futur du nucléaire. Au contraire, la Commission ose même évoquer un "regain d'intérêt" pour l'énergie nucléaire parmi les Etats membres! Il semble qu'elle se laisse toujours prescrire sa politique par le lobby nucléaire."

 "En ce qui concerne les autres parties du budget 2012, je salue plusieurs propositions de la Commission, telles que. la mise à disposition de moyens supplémentaires pour la stratégie Europe 2020 pour une croissance intelligente, durable et inclusive, ainsi que l'augmentation du financement du programme environnemental LIFE+.

Malheureusement, ces augmentations paraissent bien pâles au regard des fonds mis à disposition pour ITER. La Commission contrecarre aussi la Stratégie Europe 2020 en voulant diminuant les moyens pour la recherche non-nucléaire."

"Enfin, il est regrettable qu'au nom de la rigueur budgétaire les moyens pour l'aide au développement soient réduits, alors que l'UE devrait tout faire pour aider les pays en voie de développement à atteindre les Objectifs du Millénaire en 2015."


Merci de partager