UNHCR (CC BY-NC 2.0)
fr | en | it | de
string(3) "198"
Communiqué de presse |

L'UE doit intervenir d'urgence pour sauver des vies en mer

Migration

L’asile et la migration, y compris la recherche et le sauvetage en mer Méditerranée, sont à l’ordre du jour des débats du Parlement européen de ce mercredi. Hier, l'Organisation internationale pour les migrations a présenté au Parlement européen le ‘Missing Migrants Project’ (le Projet des migrants disparus) qui a comptabilisé, depuis le début de l’année dernière, le décès de près de 6 000 personnes en mer dans leur périple pour rejoindre l'Europe. Près de 30 000 décès sont à déplorer depuis 2014. Les Verts/ALE appellent les États membres à respecter le droit international et les droits humains, à faire preuve de solidarité avec les États membres du sud de l'UE pour offrir un accueil digne et enfin, à assumer leur responsabilité en prenant en charge et en coordonnant, au niveau européen, les opérations de secours et sauvetage en mer.

Déclaration de Damien Carême, membre de la Commission des libertés civiles, de la justice et des affaires intérieures :

« Les nouveaux chiffres de l'OIM nous rappellent que la Méditerranée est une route particulièrement meurtrière pour les personnes qui fuient la guerre et les persécutions. Ces chiffres terribles prouvent une fois de plus l'échec cuisant des politiques migratoires sécuritaires mises en place depuis des années. Nous devons secourir et accueillir celles et ceux qui ont besoin d'aide en mer plutôt que de continuer à financer des pays tiers, notamment la Libye, dont nous connaissons le sort qu'ils réservent aux exilés. L'UE, toute à son obsession de protéger ses frontières extérieures, ferme les yeux sur les violations de leurs droits humains et de leur droit d'asile. Cela doit cesser!»

« Les ONG effectuent un travail vital, là où les gouvernements et l'UE échouent. Il est inacceptable qu’elles soient accusées de jouer le jeu des passeurs, menacées, criminalisées par des responsables politiques pour avoir accompli le devoir auquel les gouvernements ont manqué : sauver des vies en mer. Il s'agit de droit maritime, d'une obligation internationale. Les États côtiers européens ont l'obligation internationale de secourir les personnes en mer et de les autoriser à débarquer dans le port sûr le plus proche. Le refoulement des navires des ONG qui effectuent des opérations de recherche et de sauvetage en Méditerranée est inacceptable ! Nous demandons des comptes à ces États qui violent cette obligation et mettent des vies en danger. »

« Les solutions existent : une mission européenne de recherche et de sauvetage qui assurerait la coordination de la recherche et du sauvetage mais également contraindrait les États membres à assumer leurs responsabilités, un mécanisme de relocalisation permanent et obligatoire pour une répartition équitable des chercheurs de refuge en Europe et la mise en place rapide de voies sûres et légales pour que les demandeurs d'asile puissent atteindre l'Europe. »

« Face à la détresse de 234 exilés, les gesticulations et marchandages de la France et de l'Italie ont fait honte à nos valeurs. Face à l'extrême droite, les gouvernements et les partis dits républicains ne doivent faire aucune concession sur nos valeurs. Ils ne doivent pas emboiter le pas des partis xénophobes en reprenant leurs idées et leurs procédés ignobles. En cela, les interventions des groupes de droite dans l'hémicycle ce matin étaient aussi effrayantes que dangereuses. L'UE et la démocratie valent mieux que la course désespérée de Manfred Weber derrière l'extrême droite ! »

En savoir plus:

La Commission européenne a présenté le 21 novembre un nouveau plan d'action pour la Méditerranée centrale, qui sera examiné par le Conseil le 25 novembre.

La recherche et le sauvetage sont une obligation en vertu du droit international ; le débarquement doit être rendu possible dès que possible pour toutes les personnes secourues.

Recommandé

Communiqué de presse

@ European Union 2022 - Source : EP
Anna Cavazzini at the plenary

Le Parlement européen réclame le retrait de l’UE du TC…

Communiqué de presse

Photo by Gabriel Miklós on Unsplash
Hungarian parliament

La Commission et le Conseil doivent rester fermes sur …

Communiqué de presse

Photo by Scotty Turner on Unsplash
Flowers and bees

La COP15 doit marquer un tournant pour la protection d…

Communiqué de presse

Photo by Thomas Ellmenreich on Unsplash
Maltese flag

Cinq ans après l'assassinat de Daphne Caruana Galizia,…

Député(e)s responsables

Damien Carême
Damien Carême
Député-e

Merci de partager