Communiqué de presse


fr | de | en

Fonds européen d'investissements stratégiques (EFSI)

Le Parlement européen privilégie l'emploi et la lutte contre la dégradation climatique


La plénière du Parlement européen a voté aujourd'hui en faveur du règlement sur le  Fonds Européen pour les investissements stratégiques. Il constitue la pierre angulaire du Plan d'investissement proposé par la Commission européenne (1). 

Bien qu'insuffisant, les Verts-ALE estiment qu'il s'agit d'un premier pas pour la relance des investissements qui sort de la logique d'austérité. 

Le groupe Verts-ALE accueille par ailleurs favorablement l'appel sans équivoque du Parlement pour que le plan d'investissement privilégie des projets durables aux plans économique, social et environnemental ainsi que des emplois de qualité.

Pour le Président Verts-ALE, Philippe LAMBERTS:

"Le Parlement européen a considérablement amélioré la proposition de la Commission européenne. Alors que les gouvernements et la Commission étaient prêts à accepter n'importe quel type d'investissement, ils devront désormais se conformer à un ensemble de critères pour la sélection des projets qui, nous l'espérons, seront orientés sur les répercussions bénéfiques à long terme pour les citoyens, l'économie et l'environnement. Nous allons suivre de près l'élaboration par la Commission d'un tableau de bord pour les projets et en faveur duquel les Verts se sont battus afin que les investissements soient ciblés sur les régions et les secteurs en Europe où ils sont le plus nécessaires.

Toutefois, il demeure capital d'augmenter considérablement le financement public afin d'alimenter un plan d'investissement réellement transformateur comme le revendiquent les Verts (2). Seul un plan d'envergure permettrait d'atteindre l'objectif de relance économique. Il serait tout simplement déraisonnable de se contenter de rebaptiser comme "plan d'investissement" les 5% prélevés sur des budgets qui étaient originairement alloués au financement du programme de  recherche Horizon 2020. Un simple tour de passe à partir de différents fonds ne suffira à produire de la valeur-ajoutée."

Pour Claude TURMES, député Verts-ALE,  membre de la Commission Industrie, recherche et énergie:

"Malgré l'opposition des conservateurs et des socialistes à notre demande de fléchage direct des fonds pour les projets d'efficacité énergétique, c'est principalement grâce à la pression des Verts-Ale qu'une priorité sera donnée dans le plan Juncker aux projets favorisant l'essor des énergies renouvelables et l'efficacité énergétique. Le financement de projets axés notamment sur le charbon ou le nucléaire sont donc mis de côté. 

Grâce aux Verts-ALE, le Fonds européen d'investissements stratégiques n'est en tout cas plus un « chèque en blanc» pour la Banque européenne d'investissement. Notre groupe suivra de près son travail tout au long du processus de déploiement du fonds et veillera à ce que la Banque d'investissement et la Commission rendent des comptes sur leur bilan".

( 1 ) Avec un budget de départ de 21 milliards d'euros de fonds publics et garanties, le «Fonds européen pour les Investissements stratégiques " ( EFSI ) est censé générer environ € 315 milliards d'euros d'investissement à travers l'UE. Le Fonds garantit une contribution aux projets, avec des entreprises des secteurs privé ou public prenant en charge les coûts restants .

( 2 ) Le groupe Verts / ALE a proposé un plan d'investissement alternatif disponible en ligne: tinyurl.com/GreenInvestmentPlan-pdf