Communiqué de presse


fr | en | de

Plan d'Investissement européen

Les députés veulent orienter le plan Juncker


Les Commissions du budget et des affaires économiques ont voté aujourd'hui sur la proposition législative établissant le Fonds européen pour les investissements stratégiques (EFSI), qui sera mis en place en partenariat étroit avec la Banque européenne d’investissement (BEI). Ce texte constituera la base de négociation du Parlement européen avec les États membres et la Commission européenne.

Pour le Président du groupe Verts-ALE, Philippe LAMBERTS:

"Même si nous pensons que le plan d'investissement proposé par la Commission reste très en-deçà  des prérequis permettant de relancer les investissements dans l'UE, le vote d'aujourd'hui a au moins permis d'améliorer le texte initial en donnant des orientations au Plan Juncker. 

Le financement du Plan Juncker ne peut se faire au détriment des programmes européens orientés vers l'avenir. C'est la raison pour laquelle les députés ont clairement manifesté leur opposition à la mobilisation des fonds du programme Horizon 2020 destinés à la recherche et l'innovation en faveur de l'EFSI. 

Par ailleurs, la majorité des députés s'est ralliée sur la proposition des VERTS-ALE en demandant d'instaurer un tableau de bord permettant d'évaluer si les projets financés par l'EFSI  répondent effectivement à des objectifs précis et clairement définis (Comme, par exemple,  la création d'emplois et les objectifs de la stratégie Europe 2020). 

Les députés ont également souligné l'importance de l'objectif d'"efficacité énergétique" pour bénéficier du fonds mais nous n'avons pas obtenu la majorité pour qu'une partie du fonds y soit spécifiquement allouée. Pour notre groupe, ce fonds devrait soutenir en priorité une transition énergétique durable adossée à une véritable Union européenne de l'Énergie.

Enfin, ces Commissions se sont également exprimées en faveur d'une amélioration de la gouvernance de l'EFSI dans laquelle le Parlement européen aurait un droit de contrôle clair. Le Comité de direction devra rendre des comptes au Parlement européen et la gestion du fonds sera soumise à son approbation. Ceci est essentiel du point de vue de la légitimité démocratique de ce fonds. Nous exhortons les gouvernements européens à intégrer ces améliorations et à maximiser les opportunités de reprise de l'économie européenne."

Plan d'investissement proposé par le groupe Verts-ALE