climate message

Communiqué de presse


fr | en | de

Le manque d’ambition pourrait faire dérailler l'accord de Paris

Loi climat


La Commission européenne a présenté ce 4 mars la loi climat censée être la pierre angulaire du « Green Deal » et poser les jalons pour que l’UE atteigne l’objectif de la neutralité carbone au plus tard en 2050.
Pour le groupe des Verts-ALE, la proposition n’est pas suffisamment ambitieuse notamment au regard de l’objectif de réduction de 65% des émissions d’ici 2030 sans lequel l’UE ne pourra respecter l’accord de Paris. De plus, en proposant d’attendre septembre pour réévaluer ses objectifs de réduction des émissions, elle compromet les chances d’entraîner des pays clés à rehausser leurs propres objectifs lors de la COP26 qui se déroulera à Glasgow en novembre 2020.


Déclaration de Philippe LAMBERTS, Président du groupe des Verts-ALE :

"Si les discours ambitieux de la Présidente Von der leyen sur la protection du climat ont de quoi nous séduire, il n’en demeure pas moins vrai que nous restons sur notre faim devant la loi climat qu’elle défend aujourd’hui. En l’état, cette loi programme l’échec du Green Deal qui constitue l’une des pièces maîtresses non seulement de cette Commission mais aussi de la pérennité de la construction européenne.  

Alors que nous sommes mis au pied du mur par la communauté scientifique et que la jeunesse réclame que nous les écoutions, la réponse politique ne peut être celle qui vient d’être donnée. C’est dès à présent, et non dans six mois, que nous devons nous engager à réduire de 65% de nos gaz à effet de serre ! En reportant la proposition d'augmenter l'objectif 2030 à septembre prochain, la Commission européenne prend le risque de faire dérailler la mise en œuvre de l'accord de Paris.

Chaque minute de retard compromet nos chances d’obtenir des autres pays qu’ils s’engagent à leur tour à Glasgow en novembre pour sauver le climat et plus généralement notre planète. »  


Notes :
*Ce mercredi 4 mars, de 11h à 15h, la Commission de l’environnement du Parlement européen accueille Greta Thunberg.
Une conférence de presse sera organisée dans la foulée avec les militants du mouvement "Fridays for Future", et Greta Thunberg (salle Anna Politkovskaya, PHS 0A50)

*COP26-  de Glasgow-novembre 2020
À Glasgow, les États signataires de l’accord de Paris sur le climat réviseront leurs objectifs climatiques dans le but de limiter la hausse de la température globale à bien moins de 2 degrés.
Alors que l’échéance avait été fixée à août 2019, le gouvernement allemand n'a toujours pas présenté son plan national sur le climat.