Communiqué de presse


fr | en | de

Sommet européen

Les Verts saluent l'entente sur la Russie et déplorent l'occasion manquée sur la politique énergétique


Commentant l'issue du Sommet européen qui a réuni les 28 chefs d'État et de Gouvernement, Rebecca HARMS, coprésidente du Groupe des Verts/ALE estime que:
"Que les chefs d'État et de gouvernement se soient accordés sur leurs idéaux et leurs points communs est une bonne chose. Une nouvelle cohésion européenne s'est exprimée à l'occasion de ce Sommet européen, cela aidera l'Ukraine. En signant le volet politique d'un accord d'association  avec l'Ukraine, l'UE lance un signal fort au gouvernement de transition à Kiev, aux citoyens ukrainiens et à Poutine. Il s'agit là d'un engagement et d'un soutien clairs de la part des européens en vue de garantir la stabilité financière de l'Ukraine.
Cet engagement, tout comme les sanctions contre l'élite Russe au pouvoir constituent un double message à l'adresse de Vladimir Poutine à savoir; que les européens sont fermement décidés à soutenir l'Ukraine et à prendre des mesures contre toute nouvelle escalade de la part de la Russie.
Il reste cependant inacceptable que les chefs d'État et de gouvernement n'aient pas mis un terme immédiat à toute vente d'armes à la Russie.
La crise entre la Russie, l'Ukraine et l'UE est une leçon qui démontre une nouvelle fois la nécessité d'une stratégie commune de l'UE en matière de politique énergétique durable. Les chefs d'État et de gouvernement sont irresponsables d'avoir renvoyé aux calendes grecques les décisions sur les objectifs énergétiques pour 2030. Nous avons impérativement besoin d'objectifs ambitieux et contraignants pour les énergies renouvelable et pour l'économie d'énergie afin de favoriser l'innovation dans l'UE et de réduire notre dépendance aux importations de matières premières des pays tiers."