Communiqué de presse


fr | de | en

Mandat de négociation de l'accord de libre-échange avec les États-Unis

Les États refusent toute transparence


Quelques heures après l'arrestation de centaines de militants écologistes belges hier lors d'une manifestation contre l'accord de libre-échange avec les États-Unis et alors que la mobilisation citoyenne commence à prendre de l'ampleur, les États ont décidé, le même jour, de ne pas rendre public le mandat de négociation qu'ils ont donné à la Commission européenne pour négocier cet accord.
Pour Yannick JADOT, porte-parole du groupe des Verts au Parlement européen sur cet accord et tête de liste Europe Écologie dans l'Ouest de la France, :
” À mesure que les citoyens s'emparent des enjeux et des dangers du traité transatlantique, les États et la Commission européenne s'enferment un peu plus dans le secret et l'opacité. C'est dire combien cette négociation qui porte sur nos choix de société se construit sans et contre les citoyens. Cette décision est le pire des signaux pour la démocratie européenne!”