Vote Sargentini report on Hungary

Communiqué de presse


fr | de | en

Vote historique du Parlement européen en faveur de l'État de droit

Rapport Sargentini sur l'État de droit en Hongrie


Pour la première fois dans l’histoire du Parlement européen, les députés se prononcent pour le déclenchement de la procédure prévue par l’article 7 contre le gouvernement hongrois en raison de violations des valeurs européennes. Le rapport de la députée Verts-ALE, Judith Sargentini, au nom de la Commission des libertés civiles, de la justice et des affaires intérieures (LIBE) a recueilli plus de deux tiers des voix .

Déclaration de la rapporteure du Parlement européen, Judith Sargentini :

"Le gouvernement de Viktor Orbán a porté atteinte aux valeurs européennes en s’attaquant à l’indépendance des médias, des juges et du monde académique.  Des personnes proches du gouvernement ainsi que leurs amis et membres de leur famille se sont enrichis aux dépens des contribuables hongrois et européens.

Le peuple hongrois mérite mieux ! Les Hongrois ont eux aussi droit à la liberté d'expression, à la non-discrimination, à la tolérance, à la justice inscrites dans les traités européens. Cette victoire est historique pour les citoyens hongrois et européens. Le Parlement européen a voté à une large majorité pour défendre les valeurs qui nous sont chères. Je me réjouis que les députés aient choisi de faire primer le droit sur la politique des partis. Aux États membres de l'UE de montrer la même détermination au sein du Conseil."

Déclaration de Philippe Lamberts, Président du Groupe des Verts-ALE :

"Il est réconfortant de voir qu’autant de députés, y compris ceux de la même famille politique que le Fidesz de Viktor Orban, défendent les valeurs européennes. La place de la Hongrie est au cœur de l'Union européenne. Le gouvernement hongrois devrait s’interroger sérieusement et reprendre le chemin de la démocratie européenne."