Tanks
Bundeswehr/Modes (CC BY 2.0)

Communiqué de presse


fr | en | de

La coopération entre États, une priorité pour la sécurité

Défense européenne


La Commission européenne a présenté aujourd’hui son plan sur la défense européenne prévoyant la création d’un fonds européen pour la financer et qui devrait être à l’ordre du jour du Conseil du 22 juin.

Déclaration de Philippe LAMBERTS, Président du groupe Verts-ALE :

« Nous saluons l’initiative de la Commission qui lance enfin un débat sur l’avenir de la défense européenne. Celle-ci a parfaitement identifié l’inefficacité et le gaspillage découlant de l’absence de coopération entre États membres.  C’est sur cet aspect qu’elle devrait concentrer l’essentiel de son énergie au lieu de chercher à dupliquer l’OTAN.

Par ailleurs, l’UE doit investir d’avantage dans les opérations de maintien de la paix, la prévention des conflits, la diplomatie, le développement économique, social et écologique. Et il serait totalement irresponsable de financer ce projet de défense en puisant dans les  fonds structurels et régionaux ou encore le Fonds européen pour les investissements stratégiques. »

Déclaration de Yannick JADOT, membre de la Commission Recherche et Industrie :

« Plus de coopération pour la défense et la sécurité ne signifie pas course à l’armement mais mutualisation de la recherche, du développement, de l’investissement ...

La fragmentation entretenue par les États européens nous coûte entre  25 et 100 milliards d’euros par an. Acheter en commun leur permettrait d’économiser jusqu’à 30% des dépenses annuelles de défense pour investir notamment dans l’autonomie énergétique et ainsi libérer notre diplomatie de contrats pétroliers ou gaziers avec des régimes peu recommandables. »