Hungary

Communiqué de presse


fr | en | de

Le Parlement européen demande à l'UE de se positionner contre les atteintes à la démocratie par V. Orban.

Hongrie


La Commission des libertés civiles, de la Justice et des affaires intérieures du Parlement européen a soutenu le rapport de l'eurodéputée Verts-ALE Judith Sargentini demandant aux États membres de l'UE de déclencher la procédure de sanctions prévue par l’article 7 à l'encontre e la Hongrie. Depuis la réélection du Premier ministre Viktor Orban en avril dernier, le gouvernement autoritaire hongrois continue de réprimer la société civile, le monde académique et, de manière générale, la liberté d'expression. La semaine dernière, le gouvernement a adopté le paquet de lois "Stop Soros" visant à isoler les ONG qui travaillent sur la migration. Pour des organisations telles qu'Amnesty International et Human Rights Watch, il deviendra pratiquement impossible de poursuivre leurs activités en Hongrie.
 
Déclaration de Judith Sargentini, rapporteure du Parlement européen sur la Hongrie :
 
"Combien de temps l'UE va-t-elle rester les bras croisés face aux atteintes à la démocratie qui se produisent en Hongrie. Les droits du peuple hongrois à la liberté d'expression et à l'égalité devant la loi doivent être protégés de la volonté de Viktor Orban de mettre en place un régime autoritaire.
 
L’UE doit être ferme face à Orban pour défendre le peuple hongrois mais aussi nos valeurs communes que constituent la liberté d'expression et l’État de droit. »