Communiqué de presse


fr | en | de

Politique commune de la Pêche

Le Parlement favorable à une pêche durable en Mer Baltique


Le Parlement européen a adopté aujourd'hui deux nouvelles règlementations  importantes sur la mise en œuvre de "l'obligation de débarquement" telle que prévue par la Politique commune réformée de la pêche ainsi que sur la gestion des stocks de poissons en Mer Baltique.

L'obligation de débarquement avait été promue pour mettre fin aux pratiques  controversées et aux gaspillages liés aux rejets de la pêche. 

Les nouvelles règles adoptées aujourd'hui remettent cependant en cause l'interdiction des rejets de poissons en mer. 

Pour Linnéa Engström, Porte-parole du groupe Verts-ALE sur la politique de pêche:

" Nous sommes satisfaits du vote relatif au plan de gestion pluriannuel des stocks de certaines espèces de poissons en mer baltique. 

Ce plan prévoit de fixer des quotas basés sur des recommandations scientifiques afin de préserver la variété des espèces. Un aspect important qui devrait garantir une approche plus durable de la pêche. Nous comptons donc sur le soutien des États membres pour appuyer ce premier plan pluriannuel de la politique européenne réformée de la pêche."

"Nous sommes cependant moins optimistes quant aux règles adoptées sur les rejets des poissons en mer. Ces nouvelles règles autorisent les pêcheurs à rejeter les poissons qu'ils estimeront avoir été endommagés par des prédateurs ou une maladie. Elles vont à l'encontre de l'objectif poursuivi par l'obligation de débarquement censée responsabiliser les pêcheurs et les amener à utiliser des équipements de pêche plus sélectifs. Alors que l'UE pouvait, à juste titre, se vanter d'avoir accompli une réforme importante en matière de politique commune de la pêche, c'est un coup porté à la pêche durable."