German Chancellor Merkel
European Union

Communiqué de presse


fr | en | de

Le Green Deal et la protection du climat doivent être le moteur de l'emploi et de la relance

Présidence allemande du Conseil de l’UE


À la veille du début de la présidence allemande du Conseil de l’UE, le groupe des Verts/ALE au Parlement européen demande que le Green Deal et la protection du climat constituent le moteur de la création d'emplois et de la relance. Ils réclament également une initiative sur l’État de droit.

Déclaration de Philippe LAMBERTS, Président du groupe des Verts-ALE :

"Les six mois dont dispose la présidence allemande sont cruciaux pour faire du Green Deal et de la protection du climat le moteur de la création d'emplois et de la relance.

Le Conseil et la Commission doivent activer, le plus rapidement possible, un plan de relance économique européen basé sur la solidarité et l'égalité des genres.

Pour notre groupe, ce plan doit être intrinsèquement connecté au Green Deal, à la protection du climat, à la digitalisation, à l'innovation et à l'État de droit.

Le groupe des Verts-ALE estime qu’il est essentiel que le Parlement européen participe, à niveau égal, à la prise de décision et au contrôle concernant l’allocation des milliards d'euros nécessaires à la relance.

La présidence allemande doit relever un double défi : donner corps au Green Deal et préserver la cohésion de l'Union européenne.

Nous comptons sur la Présidence allemande pour consolider l’Union européenne et nous nous réjouissons à l'idée de collaborer au renforcement de notre projet démocratique commun, de manière critique et constructive, au cours des six prochains mois".