Covid-19 vaccine/ CC0 Hakan Nural
Covid-19 vaccine/ CC0 Hakan Nural

Communiqué de presse


fr | en | de

Les Verts/ALE demandent un accès aux vaccins mondial et équitable ainsi qu’une stratégie commune cohérente d’endiguement de la pandémie

Stratégie de vaccination


Ce mercredi 10 février, la stratégie européenne de vaccination fait l’objet d’un débat en plénière avec la Présidente de la Commission Ursula von der Leyen.

Le groupe des Verts/ALE au Parlement européen réclame un accès aux vaccins équitable au niveau mondial, une augmentation massive de la production des vaccins soutenue par les gouvernements, une stratégie européenne sur les mesures de confinement, une uniformisation des règles transfrontalières opérant sans discrimination, la levée temporaire des droits de brevet, la divulgation des contrats avec les fabricants de vaccins et des procédures de dépistage systématiques des mutations du virus à l'échelle de l'UE .
 
Déclaration de Philippe LAMBERTS, Président du groupe des Verts/ALE au Parlement européen :
 
« Personne ne sera totalement protégé contre le coronavirus tant que nous ne le serons pas toutes et tous. L’accès équitable aux vaccins à l'échelle mondiale est une nécessité. Ne laissons pas ce virus aggraver les injustices mondiales! Nous appelons les gouvernements de l'UE à investir davantage dans l'initiative multilatérale Covax. Il est inacceptable que, par manque de solidarité, des pays comme l'Ouganda soient contraints de signer individuellement des contrats avec les fabricants de vaccins et que ces derniers augmentent leur prix. Au plus vite la vaccination progressera au niveau mondial, au plus vite nous réduirons les possibilités de mutation du virus et le taux de mortalité dans le monde pour enfin maîtriser cette pandémie. »
 
« Le groupe des Verts/ALE soutient une approche européenne commune pour l'achat de vaccins. La Commission européenne devrait travailler à la levée temporaire des droits de brevet pour permettre à un plus grand nombre de fabricants de produire des vaccins. Il est de plus en plus évident que l'UE doit renforcer le rôle et le champ d'action du Centre européen de contrôle des maladies afin de mieux gérer la crise actuelle et de se préparer à la prochaine. »
 
« Les citoyens ont droit à la transparence sur les contrats conclus avec les entreprises pharmaceutiques. Nous demandons à la Présidente de la Commission, Ursula von der Leyen, de les publier en leur entièreté. Les conditions actuelles d’accès à des versions fortement censurées de ces contrats ne peuvent remplacer un contrôle démocratique approfondi.
Nous avons besoin d'une stratégie européenne commune et cohérente d'endiguement de la pandémie. Les principes directeurs pour réduire le nombre de contaminations sont : les tests systématiques, la traçabilité et l'isolement. Nous devons nous efforcer d'éviter de nouvelles fermetures désordonnées des frontières entre les pays de l'UE. Des mesures transfrontalières communes et uniformes sont le meilleur moyen d’empêcher aussi bien un relâchement prématuré qu’un verrouillage chaotique des frontières au sein de l'UE. »
 
« Il est nécessaire d’accroître les investissements publics pour augmenter les capacités de production des vaccins. De plus amples informations sur la distribution et les caractéristiques des mutations permettraient également de limiter la propagation rapide de nouvelles variantes du virus. Nous demandons des procédures de dépistage systématique à l'échelle européenne pour la détection et l'examen des mutants ainsi qu'un échange de données accru. Ensemble, nous réussirons à juguler la pandémie. »