fr | en | de
string(3) "198"
Communiqué de presse |

Les Verts/ALE insistent sur la nécessité de laisser du temps pour le contrôle parlementaire

Brexit

Un accord entre les négociateurs de l'Union européenne et du Royaume-Uni sur la relation future entre l’UE et le Royaume-Uni a été conclu aujourd’hui. Cet accord qui s’appliquera à l’expiration de la période de transition, le 31 décembre à minuit, devra être approuvé par le Conseil et le Parlement européen. Le groupe des Verts/ALE demande que le Parlement européen dispose de suffisamment de temps pour en examiner tous les éléments avant d’être soumis à son approbation. 


Déclaration de Philippe Lamberts, président du groupe des Verts/ALE et membre du groupe de coordination du Parlement européen en charge du Brexit : 

« Nous nous réjouissons que les négociateurs aient trouvé un accord.De par sa géographie, l’UE et le Royaume-Uni entretiendront toujours une relation privilégiée. L’absence d’accord aurait forcément entaché cette relation d’une amertume durable. »

« Nous avons toujours considéré que, dans un monde où nous sommes tous interdépendants, la seule façon pour les démocraties de "reprendre le contrôle" est de travailler ensemble. Pour relever les nombreux défis mondiaux propres à notre époque, nous avons besoin de collaborer étroitement . Nous sommes donc heureux, qu'en dépit des épisodes de figures de rhétorique outrancières, le gouvernement britannique ait reconnu qu'un accord avec son plus grand voisin est dans l'intérêt de ses citoyens. »

 « L'objectif premier de l'Union européenne a toujours été de protéger l'intégrité de notre marché unique, l'un des piliers de l'UE. Il semblerait que cet accord y parvienne. Cependant, le diable se cache toujours dans les détails. C’est pourquoi nous insistons pour que le Parlement européen dispose du temps nécessaire afin d’ examiner sérieusement cet accord d’envergure colossale pour, éventuellement, le ratifier. Le Parlement européen n'est pas une chambre d’estampillage. Les procédures régulières et le respect du contrôle démocratique sont incontournables pour que cet accord soit légitime aux yeux des citoyens européens. »

« Un accord de cette ampleur survenu dans des délais aussi courts est un fait inédit. La tâche était énorme et nous ne pouvons que féliciter Michel Barnier et son équipe pour leur travail et leur respect du rôle du Parlement européen. »

« Cet accord intervient à un moment où la population britannique souffre particulièrement des conséquences de la pandémie de Covid19 et de la nouvelle variante du virus. Le Brexit n'a jamais été notre choix mais nous avons respecté cette décision tout au long du processus. Nos portes resteront toujours ouvertes pour les Anglais, les Écossais, les Gallois et les Irlandais du Nord en tant qu'amis, alliés ou partenaires.»

Recommandé

Communiqué de presse

L’ALE salue la 5 milliard réserve d’ajustement au Brex…

Communiqué de presse

European Council

Conseil européen 24/25 juin - Déclaration de Philippe …

Communiqué de presse

Budget © nobiggie

Le manque de transparence des dépenses agricoles et le…

Opinion

Artwork painting of colourful hands on a wall/ CC0 Tim Mossholder

Pas de place pour les combustibles fossiles dans le Fo…

Député(e)s responsables

Philippe Lamberts
Philippe Lamberts
Coprésident-e

Merci de partager