Communiqué de presse


fr | de | en

Le groupe Verts-ALE réclame une adoption rapide de la nouvelle législation

Agriculture bio


Le vote des États membres sur le compromis du nouveau règlement relatif à la production biologique et à l’étiquetage des produits bio aura lieu ce lundi 20 novembre.

Déclaration de Philippe Lamberts, président du Groupe Verts-ALE :

« Notre groupe appelle les États membres à voter en faveur du compromis négocié en juillet concernant le nouveau règlement sur l'agriculture biologique.

Après trois ans de négociations intenses, le temps est venu d'approuver ce texte fournissant enfin un cadre stable aux différents acteurs concernés.

La législation en vigueur sur l'agriculture biologique est dépassée en raison, notamment, des dérogations et des incertitudes qu’elle comporte. Elle ne permet plus de répondre aux exigences du marché bio en pleine expansion."

Pour Martin Häusling, rapporteur du Parlement européen et négociateur:

"Ce nouveau règlement constitue un progrès pour les agriculteurs bio et les consommateurs. Les contrôles sur les importations en provenance des pays tiers seront renforcés. Il harmonise également les 64 normes différentes actuellement en vigueur, améliorant de la sorte la détection et la prévention de la fraude. Les mesures de précaution quant à la contamination par les pesticides sont accrues.

Cette législation défend par ailleurs la culture en sol. Enfin, elle garantit l'accès à la diversité génétique des semences dont l'agriculture bio a besoin en légalisant les semences paysannes et hétérogènes que les producteurs du secteur pourront donc utiliser dans la mesure de leur disponibilité.

Les inquiétudes exprimées par certains États membres sur ce nouveau règlement ont été dissipées. La présidence estonienne a accompli un excellent travail pour finaliser le texte de compromis qui devrait donc recevoir l’appui du Conseil et du Parlement européen. »