Hong Kong Island Skyline
@bady qb

Communiqué de presse


fr | de | en

L’UE doit condamner la remise en cause de l’autonomie de Hongkong par Pékin

Hongkong/ Réunion des ministres des affaires étrangères


À l’initiative du groupe des Verts/ALE, la Conférence des présidents du Parlement européen a inscrit à l’ordre du jour de la session plénière des 17 et 18 juin un débat sur la situation Hong Kong suivi d’une résolution.

Les ministres des affaires étrangères de l'UE procèderont aujourd'hui à un échange de vues sur les relations entre l’UE et la Chine et aborderont la question de la nouvelle loi visant à « sauvegarder la sécurité nationale dans la région administrative spéciale de Hongkong » imposée par le gouvernement chinois.

Pour le camp pro-démocratie hongkongais, cette loi, approuvée hier par l’assemblée nationale populaire, constitue une menace pour la liberté d’expression déjà restreinte par Pékin qui a par ailleurs réprimé violemment diverses manifestations.

Déclaration de Salima YENBOU, Membre de la Commission des affaires étrangères et de la sous-commission Droits humains du Parlement européen :

"Les ministres des affaires étrangères de l'UE doivent condamner les attaques répétées de Pékin qui remettent en cause l'autonomie de Hongkong.

Il est urgent de travailler à une Position commune du Conseil et de rappeler fermement aux dirigeants communistes leurs obligations en vertu de l’accord sino-britannique de 1984.

La question de la violation du droit international par la Chine doit impérativement être inscrite à l’ordre du jour du sommet UE-Chine de juin. "

Déclaration de Mounir SATOURI : Membre de la Commission des affaires étrangères et de la sous-commission Droits humains du Parlement européen :

"L'Union européenne, en tant que communauté de valeurs, doit se positionner sans ambiguïté du côté des forces démocratiques hongkongaises.

Nous interpellerons la prochaine Présidence du Conseil, qui sera assurée par l’Allemagne dès le mois de juin, afin qu'elle donne suite à l’appel du parlement européen réclamant l’instauration d’un mécanisme de sanctions au niveau international. »