Communiqué de presse


fr | en | de

Hongrie / référendum sur les quotas de migrants

Une défaite cinglante pour Viktor Orbán


Commentant le résultat du référendum hongrois sur les quotas européens de migrants alors que le  seuil légal de 50% de participation n'a pas été atteint, le Président du groupe Verts / ALE, Philippe LAMBERTS a déclaré:

"La propagande de campagne extrêmement agressive n'a manifestement pas convaincu la  majorité de l'électorat hongrois. Les Hongrois ont su résister aux discours de  haine de leurs dirigeants.

Nous ne résoudrons pas la crise actuelle avec des campagnes haineuses ni des politiques inhumaines mais par une  approche commune et conforme à nos devoirs envers les demandeurs d'asile . "

Pour Eva JOLY, membre Verts-ALE de la commission justice et affaires intérieures:

"La véritable menace pour l'Union européenne, ce sont pas les migrants mais l'approche irresponsable des États membres. Il est particulièrement inquiétant que certains d'entre eux s'appliquent à miner la solidarité européenne pour marquer des points à l'intérieur de leurs frontières. La mise en scène par le gouvernement hongrois du référendum d'aujourd'hui illustre ces jeux politiques mesquins et dangereux.

Nous devons rester alertes et dénoncer la prolifération des propos anti-migrants tenus par certains responsables politiques européens. Ce phénomène gagne du terrain et il n'épargne d'ailleurs pas la France dans le contexte des élections à venir. "