fr | de | en
string(3) "198"
Communiqué de presse |

Imposer un embargo contre les pays violant les droits humains

Exportations d’armements

La Commission européenne doit imposer un embargo sur les armes à destination des pays violant les droits humains et le droit humanitaire. Avec celle des sanctions contre les États membres exportateurs ne respectant pas leurs obligations, cette demande figure dans le rapport concernant la mise en oeuvre de la position commune de l’UE sur le contrôle des exportations d’armements en débat ce mardi  et voté mercredi 13 septembre.

Réaction de la rapporteure du Parlement européen, Bodil VALERO, membre suédoise du groupe Verts-ALE :
"L'UE doit assumer les conséquences dévastatrices de l’exportation d'armements de certains de ses États membres. En contradiction flagrante avec les valeurs communes de l’UE,  les armes européennes nourrissent les violations des droits humains dans le monde.

Ces armes alimentent également le terrorisme que nos États prétendent combattre ainsi les conflits menant à la migration forcée.
Nous devons imposer des embargos sur les armes à destination des pays violant les droits humains mais également agir vis-à-vis des pays ne respectant pas les règles communes. Un mécanisme de sanctions contre les États membres récalcitrants devrait être instauré.

Les exportations d’armes européennes vers l’Arabie Saoudite doivent cesser immédiatement. Les États de l'UE ne peuvent continuer à être complices de ce pays violant gravement le droit international au Yémen. Je demande à la Haute Représente Mogherini d’imposer un embargo.» 

 

Recommandé

Communiqué de presse

Règlement sur le stockage de gaz : L'urgence de l'effi…

Communiqué de presse

La proposition de la Commission européenne manque de p…

Communiqué de presse

Décharge 2020: Agence européenne de garde-frontières e…

Communiqué de presse

Les Verts/ALE applaudissent la proposition de la Commi…

Député(e)s responsables

Bodil Valero
Bodil Valero
Vice-Président-e

Merci de partager