Austria presidency 2018
Steindy (CC BY-SA 3.0)

Communiqué de presse


fr | en | de

Kurz alimente la division au sein de l’UE

Présidence autrichienne/ Plénière


Déclaration de Philippe LAMBERTS, Président du groupe Verts-ALE

 "Kurz et son gouvernement jouent avec les peurs et sèment la discorde au sein de l'Union européenne. Il est déplorable que le chancelier autrichien se présente comme un bâtisseur de ponts et un pro-européen devant le Parlement européen alors que sa conception de la subsidiarité remet radicalement en cause les fondements de la coopération et de la solidarité européennes. Les Européens ont besoin d'espoir, pas d’avoir peur. 

Assumer la Présidence de l'UE c’est créer des liens entre États membres et trouver des compromis.  C’est l’inverse de l’instrumentalisation de ce poste pour satisfaire son électorat national. Le chancelier Kurz défend un agenda de droite dure aux plans national et européen. Son agitation contre les réfugiés masque les problèmes urgents qui bousculent aussi bien son pays que l’UE. Sa politique renforce les inégalités. Malgré les protestations, son gouvernement a porté le temps de travail à douze heures par jour tout en réduisant les prestations sociales. 

Au lieu d’attiser les peurs en se servant de la question des migrants, Kurz et son gouvernement devraient travailler à la création d'une Europe plus sociale, plus transparente sur le plan fiscal et plus solidaire. »