CC0 Noah Silliman

Communiqué de presse


Le Parlement préconise une interdiction mondiale des tests sur les animaux

Industries cosmétiques


Déclaration de Pascal Durand, Vice-Président du groupe verts-ALE:
 
« L'Union européenne et ses États membres ont la responsabilité de promouvoir, au sein de l'Union et ailleurs, les alternatives aux expérimentations animales. Ces alternatives existent et ne pénalisent pas les industries comme l'a clairement démontré l’exemple européen. Elles évitent des souffrances, préservent la vie de millions d’animaux et sont plus aptes à prévenir les risques sanitaires liés à l'utilisation des cosmétiques. Il faut mettre en place un vrai travail de lobbying de l’UE, porté par la Commission et le Conseil, pour l’interdiction des tests cosmétiques sur les animaux au niveau mondial et pour l'application effective de cette décision. »