Communiqué de presse


Lettre ouverte au ministre tunisien de l'intérieur et du développement local

Tunisie: défenseure des droits de l'Homme empêchée de quitter le territoire


A l'approche des élections législatives et présidentielles en Tunisie le 25 octobre prochain,la situation des défenseurs des droits de l'Homme est de plus en plus insoutenable.

A l'initiative de MmeHélène Flautre eurodéputée du Groupe des Verts/ALE, une lettre ouverte, co-signée par Catherine Trautmann, Députée européenne S&D et Marie-Christine Vergiat, Députée européenne GUE / NGL, a été adressée au ministre tunisien de l'intérieur, M. Rafik Belhaj Kacem(*).

Cette lettre porte plus particulièrement sur l'interdiction de quitter le territoire qui a été opposée à Maître Radhia Nasraoui, Présidente de l'Association Tunisienne de Lutte contre la Torture, mardi 20 octobre dans la matinée à l'aéroport de Tunis.

Dans leur lettre, les eurodéputées condamnent fermement cette atteinte à la liberté de circuler qui a pour objet d'empêcher une voix dissidente de s'exprimer en période de campagne électorale.

* La lettre envoyée


Merci de partager