European Parliament
fr | en | de
string(3) "198"
Communiqué de presse |

Assassinat d'Alexei Navalny

Russie

Ce matin à 11h30, la veuve d'Alexei Navalny, Yulia Navalnaya, prononcera un discours devant le Parlement réuni en session plénière. Son intervention sera suivie d'un débat - un.e député.e par groupe politique.

À la demande du groupe des Verts/ALE, une résolution sur "l'assassinat d'Alexei Navalny et la nécessité d'une action de l'UE en faveur des prisonniers politiques et de la société civile opprimée en Russie" sera adoptée le lendemain.

Déclaration de Gwendoline DELBOS-CORFIELD, eurodeputée du groupe des Verts-ALE:

"Le gouvernement russe, et Vladimir Poutine personnellement, portent la responsabilité criminelle et politique de l'assassinat de leur principal opposant, Alexei Navalny. Cela soulève particulièrement la question de la légitimité de Vladimir Poutine.

Alexeï Navalny a rejoint la liste des opposant.e.s au régime russe mort.e.s pour avoir combattu l’autocratie et la kleptocratie du Kremlin. L'UE doit faire tout son possible pour dénoncer les violations flagrantes des droits humains perpétrées par ce régime répressif.

Les États membres doivent redoubler d'efforts pour obtenir la libération des personnes particulièrement ciblées, notamment les prisonnier.e.s politiques malades ou torturé.e.s. La possibilité d'échanges d'individus emprisonnés pourrait par ailleurs être envisagée. En tant que Groupe des Verts/ALE, nous défendons également l'idée de nommer un.e envoyé.e pour les prisonniers politiques et les otages en Russie. Ce.tte envoyé.e spécial.e servirait aussi de point de contact, notamment pour les familles.

Nous avons le devoir de soutenir et d'aider tous les individus qui luttent pour la démocratie contre le régime russe.

C'est pourquoi il est nécessaire d'accroître et d’améliorer le programme de visas humanitaires et de proposer un système de visas à entrées multiples à l'échelle de l'UE pour les défenseur.e.s des droits humains et les militant.e.s de la société civile, ainsi que pour les personnes persécutées pour des raisons politiques.

Nous ne gagnerons jamais la bataille pour les libertés et l'État de droit si nous abandonnons les dissident.e.s russes à leur propre sort.”

Recommandé

Communiqué de presse
Communiqué de presse
Photo by Mathurin NAPOLY / matnapo via Unsplash
Photo by Mathurin NAPOLY / matnapo via Unsplash
Communiqué de presse
elijah-o-donnell-603766-unsplash.jpg
Newspaper burning

Député(e)s responsables

Gwendoline Delbos-Corfield
Gwendoline Delbos-Corfield
Député-e

Merci de partager