Communiqué de presse


fr | en | de

Rapport final NSA

La grande coalition laisse tomber Snowden


Réagissant au vote final sur le rapport sur la surveillance de masse par la NSA et les agences de renseignement, l'eurodéputé du Groupe des Verts/ALE Jan Philipp ALBRECHT, a estimé que :

"C'est un scandale que les conservateurs et les sociaux-démocrates aient rejeté notre demande auprès de la commission Justice et Affaires Intérieures d'assurer la protection d'Edward Snowden dans le cadre de l'adoption du rapport final sur la NSA . Les députés laissent ainsi tomber un témoin central, un lanceur d'alerte qui a eu le courage de rendre public toute une série d'informations. Par crainte de mettre à mal la grande coalition avec les Conservateurs et de gêner les États-Unis, les sociaux-démocrates ont abandonné leur idée d'une protection du témoin Snowden. C'est un comportement de lâche. La semaine dernière, Martin Schulz avait appelé à prendre très au sérieux les droits fondamentaux à l'ère du numérique. L'attitude des sociaux-démocrates au moment du vote rend ces déclarations complètement invraisemblables. Les Verts soumettront à nouveau la demande de protection pour Snowden au moment du vote en plénière au mois de  Mars. Les États membres de l'UE sont tenus de garantir un séjour sûr à Edward Snowden afin que explication soit possible. Ce qui est loin d'être le cas avec le rapport final d'aujourd'hui, même si les exigences formulées par le Parlement constituent une étape importante.

La suspension de l'accord "Safe Harbour" sur le transfert simplifié de données par des sociétés américaines est une conséquence indispensable après l'affaire de la surveillance de masse des citoyens européens par la NSA. Le rapport final vise également les agences de renseignement des États membres de l'UE et demande à ce que soit garantie la conformité entre le droit communautaire et les droits fondamentaux. L'enquête du Parlement européen n'est peut être qu'un début d'explication sur le scandale de la surveillance. C'est maintenant au tour des parlements nationaux et des gouvernements de l'UE de prendre le relais."

Contexte:

C'est aujourd'hui que la commission Justice et affaires intérieures du Parlement européen a adopté le rapport final du rapporteur Claude Moraes (sociaux-démocrates). La demande du groupe des Verts sur la protection du témoin  Edward Snowden a été rejetée.

Voir via ce lien:


Député(e)s responsables

Merci de partager