Communiqué de presse


fr | en | de

Enquête sur la NSA au PE

Enfin plus de clarté en ce qui concerne l'invitation à Snowden au PE


Un premier projet de rapport concernant la surveillance des citoyens européens sera présenté et débattu aujourd'hui à la commission des libertés civiles du Parlement européen. Juste avant la présentation de ce rapport, les eurodéputés ont finalement décidé d'inviter le lanceur d'alerte Edward Snowden à s'adresser au Parlement européen. 

Commentant l'évolution de ce dossier sensible, Jan-Philipp ALBRECHT, membre de la commission des libertés civiles a estimé que:

"En invitant le témoin central du scandale des écoutes par la NSA, le PE envoie un signal important au monde. Hélas, étant donné l'incertitude concernant le séjour de Snowden en Russie, il semble de moins en moins probable qu'une interview vidéo en direct soit possible. Dans ce contexte, le PE devrait adopter une position claire sur la nécessité d'accorder à ce témoin une protection et devrait demander aux États membres de l'UE de soutenir ce processus. 

Le projet de rapport de l'enquête, qui sera présenté aujourd'hui, contient un certain nombre de demandes importantes adressées à la Commission européenne, aux États membres de l'UE et aux États-Unis. Le Parlement européen doit pouvoir tirer des conclusions claires sur la surveillance de masse des citoyens européens. Le projet de rapport présenté aujourd'hui ne doit pas être édulcoré, bien au contraire, il doit permettre de renforcer les exigences en matière de protection des données personnelles et des communications privées. Cela suppose la mise en place d'un cadre qui garantit des technologies respectueuses de la vie privée, tel que le droit à l'anonymat."

Le vote final est prévu pour le 23 janvier. Le projet de rapport et les documents peuvent-être consultés à l'adresse suivante:

http://www.europarl.europa.eu/committees/en/draft-reports.html?linkedDocument=true&ufolderComCode=LIBE&ufolderLegId=7&ufolderId=13778&urefProcYear=&urefProcNum=&urefProcCode=#documents


Député(e)s responsables

Merci de partager